Euro : Une Espagne décevante, accrochée par des Polonais quasi éliminés (1-1)

SEVILLE – Une Espagne une nouvelle fois décevante, a concédé le match nul face à une pâle et peu créative Pologne. D’un point de vue comptable, l’opération est très mauvaise pour la Roja, qui aura sans doute des regrets sur le pénalty raté de Moreno.

Le match

Décevante face à une Suède accrocheuse et sur la défensive, l’Espagne se devait de réagir ce soir par une victoire. En effet, il en allait de l’avenir de la Roja dans cette Euro 2020. Sous pression, les espagnols jouaient leur qualification ce soir, tout comme les polonais, en ballotage défavorable après leur défaite face à la Slovaquie (1-2).

Le match a commencé, et semblait très ouvert, avant que la Pologne ne verrouille ses arrières, laissant la possession du ballon, et du milieu du terrain aux espagnols.

Positionnée dans un 4-3-3, cette Espagne a tenté de se montrer dangereuse, notamment autour de Gerard Moreno. Titularisé à la place de Ferran Torres, l’attaquant phare de Valladolid – meilleur buteur de la Liga cette saison, et champion d’Europe avec les « Sous marins jaunes » – aura ce soir beaucoup apporté à son pays. Passeur pour le but de Morata à la 25ème, c’est depuis son côté droit que les principales offensives espagnoles ont émané.

Néanmoins, trop statique, le jeu espagnol s’est petit à petit éteint suite à l’ouverture du score. Avant la mi-temps, une première menace de Lewandowski (45′) aurait dû alerter une Espagne désormais amorphe. Cependant, cela n’a pas été le cas : au retour des vestiaires, au lieu d’accélérer, la Roja s’est laissée surprendre. Une action anodine, un centre au point de pénalty de Jozwiak, a suffi au redoutable avant-centre du Bayern Munich pour ouvrir son compteur but dans cet Euro 2020 (54′).

En retard, pris de court, la défense espagnole ne s’est pas montrée à la hauteur, et l’ombre de Sergio Ramos – absent de la liste -, n’a fait que grandir. L’ancien madrilène aurait sans doute beaucoup apporté, que ce soit à l’arrière pour se montrer plus solide, mais également sur coup de pied arrêté, lors de pénaltys.

Fin tireur, ce dernier aurait sans doute pu transformer le pénalty que Moreno a, quant à lui, raté à la 58ème. Bon dans le jeu durant la première période, l’attaquant ne s’est pas montré très inspiré en seconde, et a laissé une mauvaise image de lui à sa sortie (68′).

Sans solution par la suite, l’Espagne ne s’est plus véritablement montrée dangereuse. Alors que cette dernière excelle dans la construction, le milieu créatif mis en place par Luis Enrique, apparait être trop lent pour réaliser des projections vers l’avant qui pourraient rendre l’Espagne plus tranchante.

Les conclusions du très décevant Espagne-Suède, ne semblent pas avoir véritablement sonnées l’alerte du côté de la Roja. Au vu de ce match, il semble clair que l’Espagne n’en a d’ailleurs pas tenu du tout compte, servant à nouveau la même prestation, trop en décalage avec les attentes.

Au classement, les choses ne s’arrangent donc guère : l’Espagne est troisième, avec deux points et encore aucune victoire en poche. La Pologne, quant à elle, peut pratiquement dire adieu à son rêve de huitièmes de finale. En effet, dans ce Groupe E, la bande à Lewandowski est lanterne rouge, avec seulement un point dans sa besace.

Gabriel Moser.

Publié par Gabriel Moser

Rédacteur en chef du site. Passionné du sport en général. J’ai créé ce site pour apporter une information riche, précise et de qualité au monde du sport. N’hésitez pas, si vous voulez me contacter, à m’envoyer un courriel à l’adresse suivante 📥 gabriel.moser1515@gmail.com

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :