Euro : Le Schick tchèque assomme l’Ecosse (0-2)

GLASGOW – Constants dans les efforts, pas éclatants, mais extrêmement tranchants : les tchèques, par leur réalisme, et leur sérieux, ont eu tôt fait de balayer une équipe écossaise pourtant séduisante sur le papier. Dans les faits, en revanche, cette dernière a vite perdu pied dans cette partie. Son jeu direct, trop prévisible, s’est écrasé sur un mur tchèque solide et engagé. Patrick Schick, auteur d’une bonne saison en Bundesliga cette année, a, quant à lui, apporté toute sa qualité de finisseur aux siens. Convaincants, les tchèques se signalent d’entrée dans cet Euro !

Le match

Depuis 1998 l’Ecosse n’a plus participé à une compétition internationale. Autant dire une éternité dans un pays où le football est roi, et où le fameux championnat écossais fait rêver par ses légendes. Concernant sa sélection, si cette dernière connaît, de par son ancienneté, une histoire déjà bien remplie, une page de l’Ecosse au XXIème siècle reste encore à écrire. Ce match était donc très important pour cette sélection, en témoigne l’engouement dans les tribunes bien pleines du Hampden Park de Glasgow.

Ce premier match face à la République Tchèque s’annonçait cependant compliqué à négocier. Habituée des Euros, cette sélection tchèque brille par sa constance et son unité. Positionnée en 4-2-3-1 pour ce premier match, cette dernière n’a pas déçu ses quelques aficionados qui avaient fait le déplacement, en première mi-temps.

Publicités

Pourtant, les choses ont bien mal commencé pour les visiteurs. En effet, durant les premières minutes, un pressing très haut des écossais leur a fait passer quelques frayeurs. La vivacité de Mc Ginn dans les premières minutes, a notamment fait apparaître une certaine frilosité dans la ligne défensive tchèque (5ème minute notamment).

Néanmoins, les tchèques ont parfaitement su gérer cette entame difficile. Très spontanés, ces derniers n’ont pas mis longtemps à renverser le rapport de force. Dès la 15ème, ce fut ainsi au tour des tchèques de prendre le contrôle de cette partie, avec une belle première frappe cadrée de Schick, sur un ballon en retrait de Jakub Janko.

Le milieu de terrain offensif de la Sampdoria a été un élément clé du dispositif de Silhavy – sélectionneur tchèque – en première mi-temps. Sa belle qualité de centre, ainsi que sa capacité de débordement, ont donné le tempo aux offensives de son pays natal. Face à cela, l’Ecosse a éprouvé le plus grand mal à créer du jeu, et des actions tranchantes. Sur le côté gauche, la star de la sélection, Robertson (Liverpool), a eu quelques occasions (32ème notamment), mais s’est souvent montré imprécis. Sa qualité de centre n’est pas non plus ressortie, l’Ecosse souffrant en effet d’un manque de présence dans la surface de vérité lors du premier acte.

Publicités

C’est donc tout logiquement que la République Tchèque est passée devant au tableau d’affichage. A la 42ème, suite à un corner tiré sortant de Janko, Darida a réussi à lancer Coufal à droite. Le latéral de West Ham a ensuite su trouver, d’un centre magnifique, un Patrik Schick imposant au sein de la défense resserrée adverse. Auteur d’une bonne saison du côté du Bayer Leverkusen, l’habile numéro 10 s’est élevé plus haut que tout le monde, et a su conclure cette offensive d’une super tête décroisée. Imparable (0-1) !

Schick… un but !

Peu en vue durant ce premier acte, l’Ecosse a donc déçu ses nombreux fans, qui n’ont cependant pas perdu espoir, et ont acclamé leurs petits protégés au retour des vestiaires. Galvanisés par ces encouragements, et sans doute quelque peu remobilisés suite à la causerie de leur technicien à la mi-temps, ce sont des écossais plus offensifs qui sont réapparus sur le rectangle vert. En l’espace de quelques minutes, après la belle frappe de Darida (47′), l’Ecosse a cru pouvoir revenir sur son adversaire. En effet, les locaux étaient tous proches de l’égalisation suite à la barre transversale de Jack Hendry (48′), ou bien encore suite à la tentative de Dykes après un excellent centre en profondeur de Robertson (49′).

Ces bons mouvements ont eu le don d’enflammer encore un peu plus le stade, et de faire penser qu’un retour au score des locaux était possible. Mais malgré cette envie de se reprendre du côté des écossais, la République Tchèque, bien plus précise et tranchante dans ses offensives, a vite réussi à plier le match. Et avec la manière ! Alors que l’Ecosse dominait, les tchèques ont réussi un véritable coup de génie. Une nouvelle fois décisif, Patrik Schick a fait montre de tout son talent de buteur à la 52ème minute, expédiant depuis le rond central quasiment, un ballon qui a parfaitement su lobber un malchanceux David Marshall (0-2) !

Publicités

Ce but sublime sera sans doute l’un des plus beaux de l’Euro, et compte, dans l’immédiat, déjà beaucoup dans le cœur des tchèques, ainsi que dans leur besace. Cette dernière se remplit de trois points cette après-midi, et permet à cette nation d’espérer se qualifier pour la phase finale, ce qui ferait oublier la pâle prestation de cette sélection lors de l’Euro 2016 avec un seul point pris en phase de groupe.

Côté écossais, le réalisme tchèque a douché un à un les espoirs de victoire, puis de nul, des supporters anglophones. Ces derniers peuvent avoir des regrets, et en demanderont – à juste titre – sans doute beaucoup plus à Clarke et ses hommes lors du prochain match, à Londres, dans un derby face à l’Angleterre qui s’annonce pour le moins explosif !

Gabriel Moser.

Publié par Gabriel Moser

Rédacteur en chef du site. Passionné du sport en général. J’ai créé ce site pour apporter une information riche, précise et de qualité au monde du sport. N’hésitez pas, si vous voulez me contacter, à m’envoyer un courriel à l’adresse suivante 📥 gabriel.moser1515@gmail.com

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :