Coupe d’Autriche : Salzbourg décroche sa 8ème coupe face au LASK Linz (0-3) !

Autriche (Klagenfurt) – Cela faisait 22 ans que Linz n’était plus réapparu en finale de la Coupe d’Autriche. 22 ans qu’aucun parcours en coupe n’avait véritablement emporté les supporters de cette équipe. 22 ans… pour rien ! En effet, ce soir, la prestation du LASK Linz a été tellement médiocre, inaboutie, que l’on se demande s’il ne valait pas mieux attendre une année de plus !

Opportunité historique pour le LASK Linz du XXIe siècle

La coupe d’Autriche nous avait proposés un duel surprenant l’an dernier. Ainsi, en finale, le Red Bull Salzbourg était opposé à un pensionnaire de seconde division, l’Austria Lustenau. Bien plus faible que le champion d’Autriche en titre, Lustenau n’avait pu empêcher le nouveau sacre de Salzbourg dans cette compétition.

Cette année, une fois encore, Salzbourg est de retour dans cette finale ! En cas de titre ce soir, cela ferait trois saisons de suite que Salzbourg s’adjuge cette compétition. Pour l’un des derniers matchs de Jesse Marsch en Autriche, le RBS comptait bien remporter ce titre, afin de réaliser une copie parfaite : la coupe et le championnat.

Face à Salzbourg se présentait cependant un adversaire plus coriace que le Lustenau de l’an dernier : le LASK Linz. Représentant de l’Autriche en Europa League cette année, et candidat, en championnat, à l’Europe en cette fin de saison, Linz apparaissait être un adversaire sérieux, un outsider dans cette finale. Néanmoins, Linz a peu d’expérience dans cette coupe : Linz ne l’a ainsi remportée qu’une seule fois. Un titre qui date de 1965, une année historique pour la ville, avec une double consécration, en coupe, et en Bundesliga.

Plus réapparu à ce stade de la coupe depuis 1999, le LASK Linz a sans doute mesuré l’importance de cet événement, et a donc, en ce sens, immédiatement fait montre d’une grande solidité à l’arrière. Dominik Thalhammer le sait, face à Salzbourg, il faut une défense en béton. En première mi-temps, Linz a donc mis en place cette défense solide.

Salzbourg, bien que très haut et offensif, n’a jamais véritablement réussi à se créer des brèches dans la défense adverse. Les seules occasions du RBS sont donc intervenues sur corner, avec une première bonne opportunité de Mergim Berisha (22′), bien captée par Alexander Schlager, goal de Linz. Le gardien du LASK, également titulaire en sélection autrichienne, a réalisé une prestation sérieuse, mais s’est cependant fait surprendre en fin de première mi-temps. A la 45ème minute, Salzbourg a en effet réussi à accélérer, et une bonne action collective a permis à Berisha, sur une passe de Andreas Ulmer, de s’ouvrir le chemin du but. Pourtant dos au jeu, l’avant-centre allemand a réussi à se retourner, afin de frapper ce ballon. Bien aidé par un rebond chanceux, Berisha a inscrit ici son troisième but en coupe cette saison. Ce but a sonné le début de la fin pour le LASK Linz.

Salzbourg a donc eu de la chance dans cette première partie de match. Peu adroite dans ses combinaisons , et pratiquant un jeu direct peu plaisant, cette équipe est néanmoins tombée face à un LASK amorphe, qui n’a pas eu besoin d’un grand Salzbourg pour tomber dans ce match.

Le LASK Linz pas à la hauteur

Particulièrement morose, la première mi-temps a laissé place à une seconde plus enlevée. Confiant, Salzbourg n’a pas hésité à se projeter davantage vers l’avant. Brendan Aaronson, milieu de terrain passé par Philadelphia Union avant d’atterrir en Autriche, a été un acteur particulièrement influent dans ce match. En première mi-temps, il fut l’un des seuls à prendre de vitesse la défense du LASK.

En seconde mi-temps, face à une arrière garde de Linz inexistante, ce dernier réussi à marquer un but (66′), bien servi dans l’axe par Mwepu. Totalement seul à l’entrée de la surface, le compatriote de Marsch – également étasunien – a eu tout le temps qu’il lui fallait pour armer, et envoyer un missile sur le côté droit des cages de Schlager.

Par la suite, Schlager a tenté de sauver ce qu’il restait à sauver, c’est à dire très peu de choses ! Le goal autrichien s’est néanmoins signalé à la 70ème minute lorsqu’il a repoussé un pénalty de Patson Daka… qu’il avait lui-même donné à Salzbourg après sa sortie incontrôlée sur Berisha (69′). Le germanophone a su, et c’est louable, bien se rattraper après sa propre erreur.

Néanmoins, le zambien a tenu à remettre les pendules à l’heure, inscrivant le but du 0-3 en toute fin de rencontre (88′). Un brun revanchard, Patson Daka a paraphé ici la victoire des siens.

Une huitième coupe pour Salzbourg !

Cette finale, comme l’an dernier, ne restera pas dans les mémoires. Un trop grand fossé séparait ce soir Linz de Salzbourg. Les coéquipiers de Johannes Eggestein – avant-centre du LASK -, n’ont pas réussi à se surpasser pour ce grand rendez-vous; au contraire, ils ont croulé sous le poids de la pression ce soir à Klagenfurt, au sein de ce Wörthersee Stadion.

Battu largement, le LASK aura sans doute beaucoup de regrets ce soir. Cette équipe, qui réalisait pourtant une bonne saison, a totalement décliné lors de la phase finale du championnat autrichien. Sur une série d’une victoire en sept matchs, les hommes coachés par Thalhammer avaient ici une opportunité de se rattraper : une occasion de gâchée donc !

Au vu de l’investissement, et du jeu, proposé par le LASK ce soir, on se rend compte que cette équipe a totalement fait l’inverse de ce qui aurait dû être mis en place face au RBS. De l’agressivité a notamment manqué à cette formation.

Le pâle visage de Linz arrange donc bien Salzbourg qui remporte, une troisième année de suite, cette coupe d’Autriche. Ce trophée n’est, cependant, qu’une mise en bouche. En effet, Salzbourg va également, très certainement, terminer champion ! C’est une saison aboutie pour Marsch, qui pourra ensuite quitter Salzbourg l’esprit tranquille.

Gabriel Moser.

Publié par Gabriel Moser

Rédacteur en chef du site. Passionné du sport en général. J’ai créé ce site pour apporter une information riche, précise et de qualité au monde du sport. N’hésitez pas, si vous voulez me contacter, à m’envoyer un courriel à l’adresse suivante 📥 gabriel.moser1515@gmail.com

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :