Ligue des champions CONCACAF (1/4) : Philadelphia inflige une lourde défaite à Atlanta (0-3) !

Etats-Unis (Atlanta) – Alors que Atlanta semblait souverain, et détenait, en première mi-temps, les clés du match, cette équipe a connu un véritable trou d’air en défense en seconde mi-temps. Incapables de marquer lors du premier acte, les locaux ont finalement payé le prix fort de leurs différents, mais tous cuisants, échecs face au but de Andre Blake. Philadelphia, sans avoir eu finalement la maîtrise, dans sa globalité, du match, aura fait parler son sens du but au bon moment. Et c’est bien cela qui fait toujours la différence in fine !

Le match

Après des huitièmes de finale palpitants, il était grand temps, pour tous les aficionados de la CONCACAF – et les autres aussi – de lever le rideau sur ses quarts de finale. La Ligue des Champions de la CONCACAF, en ne mettant pas en place des phases de poules comme les autres compétitions continentales du globe, a de particulier de ne proposer donc que des matchs à hautes intensités, puisque tous sont éminemment décisifs. Un modèle qui devrait être étudié, à l’aune de conflits d’intérêts toujours plus importants, et désormais à ciel ouvert, entre l’UEFA et ses clubs, qui ont d’ailleurs fait les gros titres avec le fameux projet de la Super League Européenne.

Au delà de son format particulier, la Ligue des Champions de la CONCACAF est également intéressante à suivre, puisqu’elle regroupe deux footballs diamétralement opposés : l’un d’Amérique du Nord qui suit le moule de la NBA – de grosses franchises aux budgets conséquents -, et l’un plus authentique et modeste, celui de l’Amérique centrale. Ces clubs de cette dernière zone géographique sont, certes, moins dotés financièrement parlant, mais peuvent jouer sur leur expérience, leur vécu. Une donnée à ne pas négliger lorsque ces clubs sont amenés à affronter des franchises nord-américaines qui n’ont parfois pas plus de dix ans d’existence ! Néanmoins ce soir, ce cas de figure n’était pas d’actualité puisque une opposition 100% nord-américaine, et même 100% étasunienne, était à l’affiche : Atlanta United face à Philadelphia Union. Au tour précédent, Atlanta avait su disposer facilement des costariciens de Alajuelense (2-0 score cumulé), tandis que Philadelphia Union s’était également offert deux victoires face à Saprissa, autre représentant du Costa Rica.

Publicités

Le niveau, par rapport aux huitièmes, allait donc être bien plus relevé, et ce choc entre deux équipes de MLS qui viennent de reprendre leur championnat domestique il y a deux semaines, semblait être un véritable test pour ces deux formations.

En première mi-temps, le club local de Atlanta s’est très clairement montré supérieur face à Philadelphia Union. Les statistiques parlent d’elles-mêmes : les visiteurs n’ont jamais cadré leurs intentions – peu nombreuses au passage, 2 précisément -, tandis que Atlanta s’en est créé six, dont cinq cadrées. Néanmoins, Atlanta a pêché à la finition.

Pourtant, pour se détacher au score, Atlanta n’a pas manqué d’espaces, et s’est souvent retrouvé dans de bonnes dispositions pour frapper. En ce sens, dès la 6ème minute, une bonne incursion dans la surface de Damm, attaquant, a mis en danger les visiteurs. Heureusement, le goal jamaïquain de Philadelphia, a répondu présent durant ce premier acte.

Publicités

Décisif lors de cette première occasion, c’est grâce à lui que les siens ont su garder leur cage inviolée. Andre Blake, resté fidèle à Philadelphia pendant toute sa carrière – il a désormais trente ans – a véritablement été impérial. Par la suite, ce dernier a notamment été l’auteur d’une superbe claquette, sur une reprise de volée spontanée de Emerson Hyndman (32′), avant de mettre en échec l’avant-centre de Atlanta, Martinez, pourtant seul face au but (37′). Juste avant cette action, le dernier rempart adverse s’est également montré serein à terre, réalisant une belle sortie dans les pieds de Marcelino Moreno (36′).

Le gardien de Philadeplphia a donc été un acteur incontournable de ces 45 premières minutes, éclipsant quasi complètement la prestation offensive excellente de Jurgen Damm, constamment virevoltant et dangereux dans le couloir droit d’Atltanta. Dans l’axe, l’équipe locale a également montré sa faculté à mener des contres éclairs, en se projetant rapidement par l’intermédiaire de Emerson Hyndman, extrêmement spontané. Néanmoins, ces qualités n’ont pas su aboutir à une domination concrète des locaux au tableau d’affichage.

Philadelphia se réveille, Atlanta s’endort… et coule !

En seconde mi-temps, le même rapport de force semblait se dessiner : une équipe d’Atlanta portée vers l’avant, mais freinée par Blake, à nouveau auteur d’un bel arrêt suite à une tentative de Moreno (47′). Mais les choses ne se sont pas passées ainsi. Irrité par le peu de réussite de son équipe face au but, Gabriel Heinze – technicien argentin en charge d’Atlanta depuis peu – a commencé à véritablement s’arracher les cheveux lorsque Philadelphia s’est réveillé dans cette partie. Car oui, les visiteurs ne sont pas restés amorphes une mi-temps de plus.

Publicités

Sans doute poussés à davantage attaquer par leur entraîneur lors de la causerie de mi-temps, les joueurs de Philadelphia ont parfaitement suivi les plans de leur coach. Ces derniers ont donc ouvert le score à la suite d’un corner. Seul au second poteau, l’avant-centre polonais Kacper Przybylko, n’a eu aucun mal à pousser ce ballon au fond des filets (57′).

Atlanta n’a pas pu, comme Philadelphia en première mi-temps, compter sur le soutien indéfectible de son goal. Ces derniers ont donc petit à petit reculé, sonnés par cette ouverture du score. La défense, auparavant peu soumise à la pression, s’est très vite délitée, et Atlanta a souffert à l’arrière. En ce sens, le second but a été un véritable jeu d’enfant pour le polonais : une bonne talonnade de Martinez pour Leon Flach, a permis à l’allemand de servir dans l’axe son avant-centre natif de l’Europe de l’Est. Etrangement seul dans l’axe, l’avant-centre a parfaitement remporté son duel face au pauvre Brad Guzan, laissé à l’abandon par sa défense (2-0 à la 73ème minute).

Publicités

En fin de partie, les soucis d’Atlanta n’ont pas disparu : en attaque, tout d’abord, avec un manque de réussite de George Bello malgré une cage de Philadelphia vide (79′); en défense, ensuite, avec un troisième but encaissé par l’équipe locale. A la 86ème, Anthony Fontana, sur une passe au second poteau de l’inévitable polonais, a en effet enfoncé le clou pour son équipe (0-3).

Un grand pas de fait pour la qualification

Publicités

D’équipe dominatrice et séduisante, Atlanta est passée, en seconde mi-temps, à une équipe totalement désunie, n’arrivant plus à rien. Philadelphia, qui restait pourtant sur une défaite en MLS face à l’Inter Miami (1-2), s’est ici offert un succès de prestige. Le large score en faveur des visiteurs, ferait presque oublier que cette équipe est passée, maintes fois, proche de la correctionnelle en première mi-temps.

Néanmoins, cela appartient désormais au passé, et Philadelphia Union voit son horizon se dégager avant un match retour qui, à domicile, ne semble être désormais plus qu’une formalité.

Gabriel Moser.

Publié par Gabriel Moser

Rédacteur en chef du site. Passionné du sport en général. J’ai créé ce site pour apporter une information riche, précise et de qualité au monde du sport. N’hésitez pas, si vous voulez me contacter, à m’envoyer un courriel à l’adresse suivante 📥 gabriel.moser1515@gmail.com

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :