Copa Sudamericana (J1) : Hold-Up de Lanus face à Aragua (0-1)

Venezuela (Maracay) – C’est un véritable « ouf » de soulagement qu’a lâché le technicien de Lanus au coup de sifflet de ce match. Malgré une domination du match, et une équipe locale à dix pendant quasiment toute la seconde mi-temps, Lanus a été tout proche de quitter Maracay sur un 0-0. Au vu de la physionomie de cette partie, ce résultat aurait été une véritable déception. La victoire s’est, in fine, dessinée pour les argentins, qui ont néanmoins été peu séduisants aujourd’hui.

Le match

En parallèle du début de la Copa Libertadores, se déroule également la journée d’ouverture de la Copa Sudamericana, la « petite » coupe continentale sud-américaine, à l’instar de l’Europa League en Europe. La saison dernière, cette compétition a sacré le club de Defensa y Justicia (Argentine), désormais en lice en Copa Libertadores, et qui s’est imposé lors de la Supercoupe, la Recopa Sudamericana, face au vainqueur de la Libertadores, Santos. C’est la première fois qu’un club de la Sudamericana, réalise cet exploit : une bonne preuve que le niveau de cette compétition, est loin d’être mauvais.

Publicités

Ce soir, ce duel de début de soirée – il était environ 18 heure sur place -, s’annonçait également relevé : Aragua, face aux argentins de Lanus. Les visiteurs réalisent pour le moment un bon championnat en Argentine, tandis que les vénézuéliens de Maracay, la ville que représente ce club de Aragua, viennent de débuter leur championnat. La forme et la dynamique des deux camps, avant ce match, étaient donc très différentes. Les vénézuéliens pouvaient, d’un côté, parier sur leur fraîcheur physique pour se mettre en valeur dans ce match, tandis que Lanus pouvait davantage jouer sur sa bonne forme en championnat, et sur les automatismes créés tout au long des 23 journées que cette formation a déjà disputé.

Affiche inédite, cet affrontement promettait un beau spectacle, sur le papier. En première mi-temps, néanmoins, les difficultés de Lanus dans le registre offensif, ainsi que le peu d’occasions de Aragua, n’ont pas véritablement assuré un spectacle de qualité.

Positionné en 4-1-4-1, le club de Lanus a pris, très rapidement, les commandes de ce match. Avec une ligne de quatre milieux assez haute, Lanus a été bon à la récupération du ballon. De plus, les joueurs de Zubeldia ont fait montre d’une envie d’aller de l’avant. Pour se faire, les argentins ont notamment utilisé les côtés. Le milieu offensif droit, Pedro De La Vega, a été le joueur le plus influent parmi les visiteurs. Auteur de nombreuses courses vers l’avant, il a su se créer des espaces. Ces derniers lui ont permis de combiner, comme à la 18ème avec Perez. Dans la surface de vérité, Lanus a cependant eu plus de mal à se trouver dans les petits espaces.

Publicités

La défense solide et resserrée de Aragua, a en effet empêché Lanus de conclure, et a également rendu amorphe Jose Sand. L’avant-centre argentin de 40 ans, a, en ce sens, été peu visible en attaque, et ne s’est signalé qu’à la 45+1ème, par l’intermédiaire d’une faute – une poussette sur Hernandez -, traduisant son énervement de n’avoir que peu touché le ballon. La ligne défensive vénézuélienne, a été la principale force des locaux qui, hormis sur un coup franc de Duche (34′), n’ont pas réussi à se rapprocher des buts adverses.

Lanus sur le fil

En seconde mi-temps, Aragua s’est retrouvé à dix contre onze à la 51ème, suite au carton rouge dont a écopé le panaméen Alfredo Stephens. Un nouveau coup dur, qui a cependant eu le don de souder encore plus cette équipe. Après avoir été solide, mais parfois en retard néanmoins lors du premier acte, en seconde mi-temps, la défense de Aragua a tout bonnement été imperméable une bonne partie du temps.

Ainsi, malgré une supériorité numérique, Lanus n’a pas été plus en réussite que cela en seconde mi-temps face au but. Toute l’attention et les efforts d’Aragua, se sont portés sur le secteur défensif : acculé, ce dernier a fait le dos rond, mais a su encaisser les coups sans jamais abdiquer.

Publicités

Le match semblait se diriger vers un triste 0-0, tant Lanus ne réussissait pas face au but. A force de persévérance, les visiteurs sont cependant enfin parvenus à mettre en échec Aragua. Sans arriver à conclure dans le jeu, Lanus a profité d’un corner, au bout du match (89′). Sur cette phase de jeu arrêtée, l’entrant Jose Lopez, a sauté plus haut que la défense locale au second poteau. Sa tête puissante n’a laissé aucune chance à Yhonathan Yustiz, dernier rempart de Aragua.

Cette réalisation a été un véritable soulagement pour Lanus ! Perdre face à une équipe en supériorité numérique, aurait en effet été un résultat lourd à digérer. Néanmoins, ce but dans les derniers instants de ce match, ne doit pas occulter le manque cruel, et très inquiétant, de réalisme offensif de Lanus. Cette équipe a failli subir une petite humiliation ce soir au Venezuela. Cette dernière devra corriger le tir, face à Gremio (Brésil), lors de la 2ème journée de la Copa Sudamericana.

Gabriel Moser.

Publié par Gabriel Moser

Rédacteur en chef du site. Passionné du sport en général. J’ai créé ce site pour apporter une information riche, précise et de qualité au monde du sport. N’hésitez pas, si vous voulez me contacter, à m’envoyer un courriel à l’adresse suivante 📥 gabriel.moser1515@gmail.com

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :