MLS (J1) : Kansas City renverse Red Bull New York (1-2) !

Etats-Unis – Tout semblait bien se dérouler à la Reb Bull Arena de New York pour l’équipe locale. Après une première mi-temps dispensable, Red Bull avait en effet pris les choses en main, par l’intermédiaire de sa jeune pépite de 17 ans, Caden Clark. A l’arrivée, c’est néanmoins Kansas City qui empoche trois points lors de cette journée d’ouverture. Un exploit pour le Sporting Kansas, qui ne s’était plus imposé en terres new-yorkaises depuis 2017 !

Le match

Retour aux affaires pour le club de la filiale Red Bull à New York. Après un mercato particulièrement agité où plusieurs joueurs ont fait la navette entre Salzbourg, en Autriche, et New York, à l’instar du goal de NY aligné ce soir, Carlos le brésilien, Struber, coach autrichien de cette formation new-yorkaise, avait l’occasion de se tester face à un premier adversaire. L’arrivée du Sporting Kansas City dans l’antre de Red Bull, annonçait un duel intéressant, entre deux formations en pleine montée en puissance ces dernières années.

Publicités

Pour Kansas, plus que pour New-York RB , cette saison doit être celle de la confirmation. Arrivée jusqu’en quarts de la phase finale de la MLS, Kansas sort d’une saison 2020 aboutie, qui attend, de ce fait, confirmation. Pour ce premier déplacement, l’objectif était donc de ne pas rentrer les mains vides.

Pour ces deux formations qui aspirent à un bon classement en fin de saison, une entrée en matière réussie était, dans cette optique, vue comme une condition non négociable. En première mi-temps, ces deux formations se sont donc attelées à cet objectif. Cependant, sur le terrain, les deux formations n’ont guère brillé par leurs jeux. Chacune a été en échec, en panne d’idées. En ce sens, aucune frappe n’a été cadrée durant ce premier acte bien pauvre.

Ces deux formations ont utilisé le jeu long et direct, notamment Red Bull par l’intermédiaire de son nouveau milieu malien, Youba Diarra. Transfuge de Salzbourg après deux prêts non concluants à St Pauli (Deuxième division allemande) et Liefering (club satellite de Salzbourg, évoluant en seconde division autrichienne), ce dernier a souvent eu le ballon dans ses pieds, et a réalisé quelques passes tranchantes. Cependant, à force de chercher toujours à aller vite vers l’avant, la précision se perd. C’est ce qui est arrivé à NY, mais également à Kansas, qui s’est, quant à lui, obstiné à utiliser les côtés pour déborder, puis centrer fort au point de pénalty.

Trop stéréotypés en somme, les plans de jeu des deux équipes n’ont pas apporté de danger dans la surface de vérité. A noter, une seule frappe de Cristian Casseres pour Red Bull (33′), qui a quelque peu ébranlé la défense et le goal de Kansas. Néanmoins, non cadrée, elle n’a rien donné.

Kansas renversant

Amorphes en première mi-temps, les deux franchises ont néanmoins accéléré la cadence du match en seconde. Et c’est tout d’abord Red Bull qui a réussi à faire la course en tête au tableau d’affichage. En prenant de vitesse la défense, le latéral étasunien Kyle Duncan, a eu suffisament de champ à la 48ème pour centrer au point de pénalty. Mal dégagé par une défense prise au dépourvu, ce ballon a profité au renard des surfaces, Caden Clark, qui a repris spontanément cette balle pour aller inscrire le 1-0. Du haut de ses 17 ans, ce dernier en est déjà à quatre buts en MLS, à cheval sur la saison 2020 et sur celle de 2021. Pour le jeune américain, la saison débute parfaitement !

Publicités

Cependant, par la suite, tout a basculé. On sentait pourtant Red Bull dominateur de son sujet. Hors, Kansas a surpris par sa faculté à rattraper son retard. Plus offensifs après l’ouverture du score, les visiteurs ont bénéficié d’une faute de main dans la surface, de Andrew Gutman, pour obtenir un pénalty. Une occasion de 1-1, parfaitement convertie par Gadi Kinda (59′). L’israélien n’a pas tremblé face au dernier rempart brésilien adverse, qui s’était pourtant montré décisif une minute avant, captant sereinement la tentative de l’avant-centre Gianluca Busio (58′).

Fautif sur le coup, Gutman n’a pas rattrapé son erreur dans les minutes qui ont suivi. En effet, c’est bien tout le contraire qu’a réalisé le latéral, puisque sur l’offensive suivante (61′), ce dernier n’a pas suffisament couvert son couloir et a permis à Khiry Shelton d’adresser un centre au second poteau. L’étasunien de Kansas City a fait montre de toute sa précision au cours de cette action, où il a su servir Daniel Salloi. Le hongrois, seul au second poteau, n’a eu aucune difficulté pour donner l’avantage aux siens (1-2).

Publicités

En l’espace de trois minutes, Kansas a donc renversé la vapeur dans cette partie. La surprenante fébrilité et maladresse défensive de Red Bull New York sur ces deux actions, sont les principales raisons de l’effondrement des locaux.

Analyser, puis rebondir

Encouragés, puis quelque peu hués en fin de partie, les joueurs de Struber n’ont pas su égaliser dans le dernière demi-heure. C’est donc un coup de massue qui s’abat sur New York RB dès la première journée ! Dans un match que cette équipe maîtrisait pourtant plutôt bien, deux erreurs d’appréciations à l’arrière, ont donné les munitions suffisantes à un Kansas City redoutable face au but.

Rien n’est perdu pour New York, qui devra néanmoins tirer les conclusions de cette défaite. L’intronisation des nouvelles recrues n’est peut-être pas totalement achevée. Le staff technique devra retravailler en séance collective sur cette question pour faire émerger un véritable collectif, et faire naître des automatismes. Tout n’est pas à jeter dans ce match, qui servira de base de travail afin de préparer la suite, et ce déplacement sur la pelouse du Los Angeles Galaxy.

Pour Kansas, parfaitement lancé dans cette saison, la seconde journée se déroulera du côté de Orlando City.

Gabriel Moser.

Publié par Gabriel Moser

Rédacteur en chef du site. Passionné du sport en général. J’ai créé ce site pour apporter une information riche, précise et de qualité au monde du sport. N’hésitez pas, si vous voulez me contacter, à m’envoyer un courriel à l’adresse suivante 📥 gabriel.moser1515@gmail.com

Un avis sur « MLS (J1) : Kansas City renverse Red Bull New York (1-2) ! »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :