Super League (J29) : Zurich arrache le nul à Sion (2-2)

Suisse – Sion va mal ! Alors que cette équipe pensait pouvoir célébrer une victoire à domicile qui aurait mis fin à quatre matchs sans victoire, cette dernière s’est fait rattraper dans les derniers instants par Zurich. Hoarau, auteur de son premier but avec Sion, n’a pas caché sa déception après le match sur la télévision suissesse. Auteur d’un beau but, ce dernier a balayé ces compliments, et a réaffirmé les envies de maintien de Sion, quoi qu’il en coûte. Un discours qui n’est pas de la langue de bois, mais qui sera difficile à tenir. En effet, avec ce nul, Sion plonge encore un peu plus au classement, et pourrait voir Vaduz, barragiste, prendre une avance considérable demain.

Hoarau fait espérer

Cette partie s’annonçait serrée. En s’étant rencontrées déjà deux fois, ces deux formations se sont toujours quittées sur un score nul en championnat cette saison. Des résultats qui s’expliquent au vu de la proximité au classement de ces deux formations. Toutes deux en perte de vitesse, ces deux équipes se devaient de réagir. Zurich, tout d’abord, battu sur sa pelouse par le Servette Genève (1-2), et qui voulait se relancer pour ne pas avoir à batailler jusqu’à la fin pour le maintien. Et Sion, enfin, sèchement battu au Liechtenstein par Vaduz la semaine dernière (3-0), et bon dernier du championnat. En cas de défaite aujourd’hui, le sort de Sion deviendrait quasiment irréversible. Toute proche de la relégation, l’équipe locale se devait donc de montrer un visage fort, celui d’une équipe unie, pour cette réception de Zurich, décisive dans la course au maintien.

On a senti une équipe de Sion consciente de sa place de lanterne rouge au classement. En ce sens, les joueurs locaux ont, d’entrée de jeu, tenté de mettre la pression sur les cages zurichoises. Sion ne manque pas de talent pour cela : avec une doublette athlétique et d’expérience aux avant-postes, composée du français Guillaume Hoarau, et du suisse Gaetan Karlen, le relégable a, en théorie, des hommes capables de faire trembler les filets en Super League.

Publicités

Les premières minutes ont été satisfaisantes pour Sion, avec une opportunité dès la 5ème minute pour Karlen. Le suisse a été omniprésent dans la surface adverse durant le premier quart d’heure. Ainsi, il s’est de nouveau signalé par une tentative de la tête, suite à un coup-franc lointain de Trosetti (6′). Néanmoins, Sion a bien vite été rattrapé par ses problèmes défensifs. Ainsi, sur le premier rush de Marchesano sur le côté droit, la défense locale a été mis en difficulté : Sandro Theler, paniqué, a relancé dans l’axe. Par un pressing agressif, Zurich a surgi sur le ballon, et une bonne combinaison entre Kololli, pour Aiyegun, a suffi pour voir Zurich passer devant (1-0 à la 14′).

Trop perméable, la défense de Sion n’a donc pas su arrêter un Zurich offensif, pas loin de marquer, par la suite, le but du break, suite à un coup franc direct de Kololli (25′). Néanmoins, dans le même temps, Sion a tenté de réagir. Cependant, à l’inverse de Sion, Zurich a fait montre d’une grande solidité. En ce sens, il est important de noter le double arrêt de Kevin Fickentscher sur une double tentative du remuant slovaque, Lubomir Tupta (18′).

Publicités

Grâce à ce jeune élément, positionné sur le flanc gauche du milieu de terrain, les locaux ont cependant recommencé à y croire. La persévérance du milieu de 23 ans a été salvatrice pour Sion, qui s’est relevé, et est venu égaliser par l’intermédiaire d’une magnifique déviation de la tête de Hoarau, sur un centre de Iapichino (41′). Une action de grande classe, que l’on ne voit pas assez souvent du côté de Sion. Après avoir tenté, de nombreuses fois, un jeu direct pour profiter du gabarit imposant de l’avant-centre français, Sion a ici été récompensé ! Hoarau également, puisque l’ancien des Young Boys a ici inscrit son premier but sous ses nouvelles couleurs.

Rohner, sur le fil pour Zurich

Au retour des vestiaires, galvanisé et mis en confiance par ce but, Sion est reparti de l’avant. Emmené par un Hoarau métamorphosé par son premier but, Sion n’a pas mis longtemps avant de se détacher au tableau d’affichage. C’est à la 52ème, après une bonne ouverture de Hoarau à droite, que Tosetti a tenté sa chance. Repoussée, sa tentative est arrivée dans les pieds de Musa Araz. Le suisse n’avait plus qu’à pousser ce ballon au fond des filets (52ème, 2-1). Sur cette action, Sion a renoué avec un jeu collectif décisif, que cette équipe semblait avoir perdue.

Publicités

Par la suite, Sion a subi, notamment à la 69ème, sur une tentative de l’entrant Fabian Rohner. En ayant la possession du ballon, Zurich a tout fait pour venir égaliser. L’instinct de survie de Sion semblait, tout d’abord, trop fort pour Zurich dans cette partie. Mais c’était sans compter la persévérance et la fraîcheur de l’entrant Rohner qui, pas découragé après son premier échec, a in fine offert le nul aux siens. A la 85ème, après avoir reçu un bon ballon de Omeragic, ce dernier a en effet parfaitement su contrôler ce ballon, et lui donner une puissance redoutable pour venir battre Yanick Brecher (2-2).

« ça fait un peu chier »


Un coaching gagnant, des bras levés, des sourires, faisaient face au dépit de Sion en fin de match. Jusqu’au bout, les locaux pensaient avoir les trois points de la victoire dans leur poche. Trois points qui n’auraient pas été de trop dans la course au maintien. Néanmoins, à l’arrivée, c’est un résultat comptable extrêmement décevant pour Sion, surtout au regard de la physionomie du match ! Au classement, la lanterne rouge avance timidement, et compte cinq points de retard sur le barragiste, Vaduz. Cependant, avec un match de moins, la formation liechtensteinoise peut encore creuser l’écart en cas de succès face à Lausanne demain. Après le match, le leader français de cette équipe, Guillaume Hoarau, a clairement fait part de sa déception : « ça fait un peu chier » a-t-il lâché au micro de nos confrères suisses de Blue Sport. « L’objectif était les trois points, a-t-il annoncé dépité, on fait toujours les mêmes erreurs […] on donne ces deux buts » a-t-il concédé au micro de la chaîne privée.

Pour Zurich, ce partage des points n’arrange pas non plus les affaires du club. Le rebond voulu par Rizzo n’a pas eu lieu ce soir. Zurich perd des points face à un mal classé. Cette équipe figure dans le ventre mou du championnat, à une décevante 6ème place.
Lors de la prochaine journée, Sion défiera Servette : un duel qui ne sera pas facile. Zurich recevra les champions, les Young Boys.


Gabriel Moser.

Publié par Gabriel Moser

Rédacteur en chef du site. Passionné du sport en général. J’ai créé ce site pour apporter une information riche, précise et de qualité au monde du sport. N’hésitez pas, si vous voulez me contacter, à m’envoyer un courriel à l’adresse suivante 📥 gabriel.moser1515@gmail.com

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :