MLS (J1) : En ouverture de la saison, Houston s’est imposé face à San José (2-1)

Etats-Unis – Après près de quatre mois à attendre, elle est enfin de retour : la Major League Soccer. Pour les européens les plus mordus de football américain, ce Houston Dynamo – San José Earthquakes, sonnait comme le retour, tant attendu, du football outre-Atlantique. Et il faut dire que la MLS a de quoi séduire en ces temps de crise sanitaire : elle se démarque par ses horaires, et vous promet de revivre des émotions à l’ancienne, comme voir des spectateurs crier, plutôt qu’une « sono » monotone et sans âme. Rien que pour ça, le match d’ouverture valait le détour. Et quoi de mieux si, par-dessus tout, un français est l’auteur d’un (très) beau but ? Paul Marie, tricolore de San José, a en effet fièrement arboré les couleurs de l’Hexagone lors de cette reprise, malgré une défaite pour les siens sur la pelouse de Houston.

Le match

C’est la reprise du côté des Etats-Unis. Après une mise en bouche avec le premier tour de la Ligue des Champions de la CONCACAF qui a permis d’apercevoir certaines franchises deux semaines plus tôt, l’impatience grandissait autour de ce moment. D’année en année, la Major League Soccer est de plus en plus suivie. Si en France, cette dernière ne jouit pas (encore?) d’une grande popularité – en ce sens, Bein Sport a arrêté de la diffuser après l’avoir pourtant retransmise intégralement pendant plusieurs saisons -, elle a déjà été adoptée dans une multitude d’autres pays, européens comme asiatiques et africains. Ce rayonnement à l’international lui donne donc plus de poids sur la planète football. Les grandes stars se bataillant pour acquérir une franchise, comme David Beckham, participent à rendre ce championnat de plus en plus attractif pour les téléspectateurs, comme pour les joueurs. Ainsi, dernièrement, c’est l’ancien parisien Blaise Matuidi qui a franchi l’Atlantique. Une traversée que Antoine Griezmann a également inscrit à son agenda pour sa fin de carrière – dixit de nombreux propos tenus par le joueur de Barcelone dans la presse française et espagnole.

Publicités

Pour son grand retour depuis le 13 décembre dernier et une finale qui a couronné Columbus Crew, la MLS nous proposait un duel qui n’aurait pas forcément été tant médiatisé s’il avait eu lieu à un autre moment de la première journée. Pourtant, c’est bien en ouverture que la MLS a décidé de programmer cet affrontement entre Houston Dynamo et San José Earthquakes. Deux franchises qui, pour être franc, sont loin d’être les plus renommées. La saison dernière, San José s’est incliné dès le début de la phase finale, tandis que Houston n’y a même pas pris part.

Cependant, qui dit nouvelle saison, annonce nouveau départ : les jeux étaient donc ouverts entre ces deux équipes. Le match semblait indécis, et ce sont les locaux qui l’ont pris en main en première mi-temps.

Publicités

En 4-3-3, la formation coachée par le technicien étasunien Ramos, a immédiatement développé un jeu très large, s’appuyant beaucoup sur les côtés. Les milieux de terrain que sont Corona à gauche, et Gabriel Vera à droite, ont été les fers de lance des offensives de Houston. En effet, les occasions dangereuses ont émané des côtés. La rapidité de ces deux éléments a donc été un élément essentiel dans le jeu des locaux. Dès la 11ème minute, une accélération de Rodriguez, bien servi par Vera, a fait but. Néanmoins, une position de hors-jeu du milieu étasunien a retardé l’échéance.

Houston a continué avec sérieux son match. Vera, depuis son côté droit, a été un véritable créateur, pas loin d’offrir un but à Maximiliano Urruti, avant-centre argentin de cette équipe (25′). Plus Houston se créait d’occasions, plus San José reculait. Le sort des visiteurs ne faisaient plus de doute. A la 39ème, ces derniers ont logiquement encaissé un but, œuvre d’un Rodriguez revanchard, bien servi par un exter de Corona : un beau premier but pour cette MLS 2021 !

En toute fin de premier acte, une réaction est cependant survenue du côté de San José, sur coup franc. Néanmoins, la tentative directe du défenseur mexicain, Alanis Oswaldo, est passée juste à côté (45+1′).

Maximiliano Urruti déjà décisif !

En marquant au bon moment, peu de temps avant la mi-temps, Houston savait déjà que le plus dur était fait. Cependant, le nouveau visage de San José, apparu dès le début du second acte, a quelque peu bousculé les locaux.
Néanmoins, cela n’a pas empêché Houston de se détacher dans cette partie, et marquer le but du break par l’intermédiaire de Urruti. L’argentin, transfuge du Club Foot de Montréal, est déjà sans doute rentré dans le cœur des supporters présents au BBVA Compass Stadium en cette après-midi aux Etats-Unis.

En effet, le sud américain, muet mais influent en première mi-temps, est devenu redoutable face au but en seconde. Décisif à la 56ème lorsqu’il a bien su reprendre au point de pénalty une passe en retrait de Pasher, ce dernier a fait montre de son talent de buteur qui l’a conduit, la saison dernière, à marquer cinq buts en 12 apparitions au Canada. Un ratio correct, qu’il tentera sans doute d’améliorer ici, à Houston. Son histoire avec ce club débute bien, mais aurait pu être parfaite si ce dernier avec su convertir ses autres occasions, notamment à la 72ème et 80ème minute.

Cependant, pour une simple entrée en matière, son entraîneur se contentera de son but, le second de Houston, qui fut décisif dans cette partie puisque San José a su réagir, et marquer. Ainsi, à la 75ème, un but somptueux de l’entrant français Paul Marie, a en effet relancé les visiteurs dans le match (2-1). Avec peu d’occasions ces derniers se sont montrés dangereux durant ce second acte. A la 85ème, ils ont d’ailleurs eu la balle de l’égalisation, dans les pieds de Chris Wondolowski.

Publicités

Première à trois

Sans succès, l’entrant de 38 ans n’a pas réussi à offrir un point à son équipe ce soir. Houston s’est fait peur, mais accroche pour son premier match la victoire. Un succès mérité, puisque les locaux ont dominé, et su s’élever lorsque San José s’est réveillé en seconde mi-temps.

Lors de la prochaine journée, Houston ira défier Portland Timbers, tandis que San José recevra le FC Dallas.

Gabriel Moser.

Publié par Gabriel Moser

Rédacteur en chef du site. Passionné du sport en général. J’ai créé ce site pour apporter une information riche, précise et de qualité au monde du sport. N’hésitez pas, si vous voulez me contacter, à m’envoyer un courriel à l’adresse suivante 📥 gabriel.moser1515@gmail.com

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :