Coupe Confédération CAF : Berkane n’y arrive pas face à la JS Kabylie (0-0)

Afrique – En l’espace d’une semaine, rien n’a changé du côté de Berkane et Kabylie. Ils s’étaient quittés sur un nul vierge au Maroc, et se sont de nouveau salués, en Algérie, au terme de 90 minutes soporifiques qui ont accouché d’un… 0-0 ! Dans ce Groupe B, les algériens de la JS Kabylie prennent une option sur la qualification.

Le match

En difficulté dans son championnat domestique, c’est une équipe de Berkane battue récemment par Tanger à domicile (1-2), qui s’est présentée en manque de confiance dans le Stade du 1er novembre 1954 à Tizi Ouzou en Algérie. Ce duel, comptant pour la quatrième journée de la Coupe de la Confédération – l’équivalent de l’Europa League en Afrique -, faisait suite à la troisième journée où, dans ce Groupe B dominé par les camerounais de Coton Sport FC, ces deux protagonistes avaient déjà croisé le fer. Au Maroc, la JS Kabylie avait su tenir en échec Berkane (0-0). L’heure de la revanche sonnait donc ce soir pour les hommes de Benali qui, à l’extérieur, se devaient de ramener la victoire. En effet, à trois journées de la fin de cette phase de groupe – en comptant ce match -, il y a urgence pour Berkane, qui n’était que troisième au coup d’envoi. L’objectif du coach et des joueurs, était donc de décrocher les trois points en Algérie.

Côté adverse, la pression était moindre. En effet, les prétentions de Berkane – vainqueur l’an dernier de cette coupe -, sont bien éloignées de celles de la JS Kabylie dans cette compétition. En effet, ce club, habitué des premières parties de tableau en Ligue 1 algérienne, a néanmoins bien moins de succès sur la scène continentale ces dernières années. Compétitifs à ce niveau cette saison, les hommes de Lavagne, coach français de cette équipe, jouent néanmoins cette compétition avec beaucoup d’envie.

Et cette envie a d’ailleurs été apparente au cours de cette première mi-temps. A domicile, les cris de quelques fans algériens raisonnaient à travers le stade ouvert – typique sur le continent africain – de cette formation. Cependant, si le cœur y était, la maîtrise n’a pas été de la partie côté algérien. Ainsi, durant 45 minutes, les joueurs locaux ont manqué de précision dans leurs passes, de lucidité dans leurs actions. Seul un coup-franc de Benchaira (25′) a fait passer quelques frissons sur le banc de touche marocain.

Côté visiteurs, si la qualité technique a été davantage au rendez-vous, c’est un Berkane éteint, semble-t-il peu conscient de l’enjeu de ce match, qui est apparu. Les quelques tentatives de Zghoudi à gauche, ont été les seules incursions dangereuses de cette formation dans la surface adverse.

Sans grandes idées offensives, les deux équipes ont donc été muettes en première mi-temps. Symbole de l’inefficacité de ces deux armadas africaines : un nombre important de fautes dans l’entre jeu, synonyme d’un manque totale de maîtrise. A la 39ème, un accrochage entre un attaquant marocain et Badreddine Souyad, a durement touché le défenseur central algérien. Ce dernier a dû faire appel à l’assistance médicale pour se relever suite à ce coup reçu à la tête.

Regragui y a cru… Benbout aussi

Soporifique, le premier acte a tiré le rideau, avant que le second acte n’intervienne. Non remaniés, les deux onze n’ont guère évolué mentalement, une fois la pause passée. Berkane, un brin plus offensive, a tenté de procéder en contres. Une tactique qui a eu le mérite de donner un peu plus de vitesse à cette partie.

Imprécis une bonne partie du temps, Berkane a cependant réussi à se créer deux grosses occasions. Hachraf à la 65ème, a tout d’abord fait preuve de spontanéité offensive en tentant de reprendre en demi-volée un centre qui lui était adressé. Contrée, sa tentative a permis à Berkane de profiter d’un corner. Sur cette phase arrêtée, les visiteurs ont failli prendre l’avantage, sur une double tentative de la tête de Hamza Regragui. Par deux fois, le défenseur central de Berkane a tenté de rabattre ce ballon dans les filets adverses. Mais, par deux fois aussi, le joueur de 23 ans a subi la dure loi de Oussama Benbout, dernier rempart de la JS Kabylie, et ô combien décisif sur cette phase de jeu.

Acculés à ce moment là du match, les locaux ont réussi à se sortir de ce temps faible en reprenant la possession du ballon. Kabylie s’est attelé à conserver le ballon, afin de ne plus subir. Durant le dernier quart d’heure, les algériens ont enfin été en capacité de garder la balle dans leurs pieds. En faisant montre de sa bonne conduite de balle, Benchaira a notamment été un élément moteur du collectif algérien durant ces minutes. Ce dernier a même eu une opportunité (75′), malheureusement non cadrée.

Berkane interroge

Cette double confrontation ne laissera pas un souvenir impérissable aux deux camps de supporters. Alors que ces deux équipes ne s’étaient encore jamais affrontées, ces dernières n’ont guère donné d’attrait à cette affiche. Tout comme Berkane il y a une semaine, Kabylie ne peut mieux faire qu’un nul, irrémédiablement vierge, sur sa pelouse.

Un résultat dont se satisfera sans doute Lavagne, qui voit son équipe, ce soir, conserver sa deuxième place dans ce Groupe B. A trois points de la première place, mais a seulement un point du troisième, la JS Kabylie va devoir batailler jusqu’au bout pour espérer passer cette phase de poules. Enfin, dès ce week-end, cette formation devra assurer, en championnat, avec une redoutable confrontation qui l’attend face au leader de la Ligue 1, Setif.

Du côté de Berkane, la consternation domine : comment une équipe couronnée en Coupe de la Confédération l’an dernier, peut-elle, par deux fois, être en échec total face à une formation peu habituée aux joutes continentales ? Benali doit ce soir répondre à cette interrogation. Le technicien espagnol va devoir trouver les mots pour redynamiser ses joueurs, que ce soit en championnat, ou en Coupe de la Confédération. Face à Agadir en Botola Pro – championnat du Maroc -, dans cinq jours , un visage plus conquérant de Berkane est attendu !

Gabriel Moser.

Publié par Gabriel Moser

Rédacteur en chef du site. Passionné du sport en général. J’ai créé ce site pour apporter une information riche, précise et de qualité au monde du sport. N’hésitez pas, si vous voulez me contacter, à m’envoyer un courriel à l’adresse suivante 📥 gabriel.moser1515@gmail.com

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :