Ligue des champions CAF : Eliminé, Zamalek a pourtant brillé face à Teungueth (4-1) !

Afrique – Tout a souri à Zamalek durant ce match. Face à une pâle équipe sénégalaise pourtant leader de son championnat, la Premier League, le club du Caire a fait montre de tous ses talents. Cependant, lorsque votre destin n’est pas entre vos mains, vous ne pouvez rien faire ! Ainsi, malgré une prestation cairote spectaculaire, le Zamalek de Patrice Carteron – nouveau coach français de cette équipe -, est éliminé de la compétition du fait du nul entre le MC Alger et l’Espérance Tunis (1-1), qui s’est déroulé dans le même temps. Finaliste l’an dernier, Zamalek ne disputera même pas la phase finale cette saison. Terrible !

Première mi-temps

Finaliste malheureux de cette dernière édition de la Ligue des Champions de la CAF, le club cairote, Zamalek, leader de la Premier League égyptienne, était bien mal en point avant de débuter ce match. Troisième dans ce Groupe D, à trois points de MC Alger, pour se qualifier, Zamalek se devait de gagner ce match face à la lanterne rouge de ce groupe, le club sénégalais de Teungueth FC déjà éliminé de la compétition. De plus, l’équipe du Caire devait également marquer pour avoir une différence de buts marqués / encaissés, plus favorable que celle de MC Alger. Il fallait donc que Zamalek marque au moins deux buts pour espérer passer deuxième; sauf si MC Alger – qui jouait dans le même temps -, réussissait un exploit face à la tête du groupe, l’Espérance de Tunis. Zamalek n’avait donc clairement pas son destin entre ses mains. La faute a une campagne de qualification médiocre, ponctuée notamment, par un résultat nul (0-0) face à Teungueth FC.

Bien décidé à faire belle figure, au moins pour se montrer efficace et sauver l’honneur du maillot à domicile, Zamalek a donc attaqué d’entrée de jeu. En 4-4-2, ou 4-1-4-1 – la formation a pu varier selon les phases de jeu – cette équipe égyptienne s’est bien vite emparée du ballon face aux sénégalais. Porté par un milieu de terrain solide et précis, Zamalek s’est ouvert des espaces dans la défense adverse. Une première bonne incursion du capitaine Shikabala dans la surface adverse, a offert un angle de frappe à l’avant-centre de cette équipe, Marwan Hamdy (10′).

Le capitaine de cette formation, dans tous les bons coups de son équipe ce soir, a poursuivi ses efforts. Dans les minutes qui ont suivi, il fut récompensé. A la 16ème, une faute des sénégalais lui a permis de bénéficier d’un coup-franc. Ce dernier a choisi de le frapper à mi-hauteur : cela a surpris la défense adverse qui, déboussolée, n’a pu empêcher Mahmoud Hamdi de se jeter dans la surface pour reprendre ce ballon de la tête (1-0). Millimétrée, cette passe de Shikabala, très tranchante, n’a laissé aucune chance aux visiteurs qui, après avoir tenu pendant un bon quart d’heure, ont fini par craquer.

Galvanisé par ce but, Youssef Obama, ancien joueur de Wadi Degla – club égyptien -, a même failli offrir un le but du break aux siens dans la minute suivant le premier but. Si ce dernier n’avait pas glissé au moment d’ajuster Baye Assane Cissé, goal adverse, la balle aurait sans doute fini au fond !

Peu chanceux sur cette action, Zamalek s’est néanmoins bien repris par la suite. Toujours aussi souveraine, cette formation a monopolisé le ballon, faisant montre d’une certaine facilité à le faire circuler. Très haut sur le terrain, Zamalek a alterné entre jeu court et jeu long. C’est le jeu long qui a permis aux cairotes de s’offrir le but du 2-0. En effet, à la 25ème minute, c’est grâce à un long centre en cloche de Hazem Emam, latéral, que Ahmed Fatouh a pu obtenir un ballon dans le dos de la défense. Doté d’une grande aisance dans les airs, ce dernier a su rabattre en première intention ce ballon en retrait. Sa passe rapide et précise a été une véritable offrande pour l’avant-centre Marwan Hamdy (2-0).

De haut niveau, le jeu proposé par Zamalek a totalement éteint les sénégalais du Teungueth FC. Trop peu à l’aise techniquement, et moins bien physiquement, ces derniers n’ont pas su élever leur niveau de jeu face à l’équipe cairote. Côté adverse, on ne s’est donc pas fait prier pour enfoncer clou, et profiter de ces faiblesses adverses béantes. En ce sens, après une nouvelle phase de possession, Zamalek s’est à nouveau offert un but dans cette première mi-temps. Un festival de dribbles de Youssef Obama à l’entrée de la surface, a permis à Marwan Hamdy d’aller décrocher son doublé, tout en maîtrise (38′).

Pas rassasié, Zamalek, dans les cinq dernières minutes, a tenu à prendre une avance encore plus conséquente au tableau d’affichage. Après le merveilleux ballon piqué de Obama pour le 3-0, ce fut au tour du superbe corner, enroulé et rentrant, de Achraf Bencharki, pour une conclusion de la tête de Mahmoud Hamdi. Souverain dans les airs, le défenseur central égyptien s’est ici offert un doublé (41′) !

Incapable de repousser les tentatives adverses, c’est un Cissé à bout que l’on a vu quitter le terrain à la mi-temps. Avec quatre buts encaissés sur une seule mi-temps, ce dernier a vécu un véritable calvaire.

Deuxième mi-temps

Au retour des vestiaires, le Zamalek offensif et dominateur du premier acte est réapparu : une première incursion aux avant-postes de Bencharki, a failli aboutir à un sublime but de Shikabala (47′). Cependant, le capitaine, au moment d’armer sa reprise, a manqué le cadre. Un soulagement pour le goal sénégalais, qui n’a donc pas eu à aller chercher un ballon au fond de ses filets au terme de cette phase de jeu. Bien au contraire d’ailleurs ! En effet, sur l’action d’après, c’est Mahmoud Ginesh, goal de Zamalek, qui a dû aller récupérer un ballon au fond de son but. La faute à une course en solitaire de Papa Ousmane Sakho qui, après avoir franchi l’entre jeu, a combiné avec Pape Ndiaye qui l’a parfaitement resservi dans le dos de la défense pour le 4-1 (48′).

Impensable une minute avant, ce but de la révolte du Teungueth FC est finalement survenu, et a grandement agacé Patrice Carteron, coach français du club du Caire, en poste depuis deux matchs.

Par la suite, le club visiteur s’est quelque peu relâché – dans le bon sens du terme -, et Cissé a même réussi à se déployer face à Ferjani Sissi (aux alentours de la 55ème), pour préserver sa cage. En attaque, au Teungueth, la ligne de trois attaquants a plutôt bien quadrillé le terrain, et a offert du champ aux milieux. Ainsi, ces derniers ont su apporté un soutien offensif intéressant, à l’image de Baye Djiby Diop, qui s’est même essayé de loin (61′). Sur les côtés, par ailleurs, les velléités offensives de Gibril Sillah ont contraint les défenseurs de Zamalek à s’employer.

Cependant, malgré de l’envie et de la détermination, les offensives sénégalaises ont par la suite été vaines. Le spectacle s’est donc redéplacé dans le camp égyptien. On peut notamment relever cette tentative de frappe enroulée de Youssef Obama (75′). Un petit bijou de technicité pure, pas loin d’accrocher la lucarne au second poteau pour le 5-1.

Bilan du match

Zamalek a donc produit beaucoup d’efforts, a tout donné pour réaliser un grand et beau match de football ! Cependant, dans le même temps, le MC Alger a su tenir en échec, à l’extérieur, la tête du groupe, l’Espérance Tunis – score final : 1-1 entre les deux formations.

Une finalité rageante, cruelle, mais pourtant logique lorsque l’on regarde de plus près la phase de groupe, et les matchs réalisés au cours de cette dernière par Zamalek. Eliminée de toutes compétitions continentales, la formation du Caire va maintenant devoir se concentrer exclusivement sur la Premier League égyptienne, tout en ne négligeant pas la Coupe d’Egypte.

Gabriel Moser.

Publié par Gabriel Moser

Rédacteur en chef du site. Passionné du sport en général. J’ai créé ce site pour apporter une information riche, précise et de qualité au monde du sport. N’hésitez pas, si vous voulez me contacter, à m’envoyer un courriel à l’adresse suivante 📥 gabriel.moser1515@gmail.com

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :