Coupe de Suisse (1/4) : Aarau se qualifie sans difficulté face à Winterthur (3-0)

Suisse – Un exploit n’appelle pas toujours un autre exploit. Alors que cette modeste équipe de Winterthur avait réussi à battre avec la manière Bâle au tour précédent (score final, 6-2), créant au passage un petit séisme dans le monde du football suisse, cette dernière n’a ce soir pas réussi à se défaire de Aarau, qui évolue également en seconde division suissesse. Une petite déception pour Winterthur, qui aurait sans doute aimé un peu pimenter sa fin de saison, après une seconde partie de championnat très décevante. Cependant, face à un Aarau souverain à tous les étages, il en fallait bien plus ! La petite bande de supporters venue se masser devant le mur entourant le Stadion Brügglifeld, peut ce soir être fière de son équipe, et fêter cette qualification en demies, chose qui n’était plus arrivée à ce club depuis 2005 !

Première mi-temps

C’est un joli duel de Seconde division suissesse que nous proposait la Coupe de Suisse ce soir ! Un match entre Aarau, 5ème, et encore potentiellement concerné par une montée en D1 l’an prochain, et Winterthur, 6ème, comptant sept points de moins et qui ne peut plus rien espérer en cette fin de saison en championnat. La coupe peut donc être une échappatoire pour la formation coachée par Loose, technicien allemand de cette formation.

A l’extérieur, les objectifs de ce club étaient élevés après avoir réussi un véritable exploit au tour précédent : battre Bâle sur le score de 6-2 ! Un match d’anthologie qui pourrait être l’élément déclencheur d’une véritable épopée en coupe nationale. Pour se faire, une victoire sur la pelouse d’Aarau était impérative. Les locaux, qui avaient également réussi à battre un pensionnaire de première division, le FC Sion en l’occurrence, débutaient ce match tout aussi confiants et sûrs de leurs forces.

Positionnés en 4-4-2, les locaux de Aarau ont très vite commencé à attaquer. En utilisant bien toute la largeur du terrain, les hommes de Keller ont su lancer dans la profondeur leur deux attaquants de pointe : le portugais Almeida et son compère albanais Gashi. Ce dernier, à la 8ème minute, s’est procuré la première grosse occasion du match. Un retour défensif in-extremis de Winterthur, a cependant mis en échec le numéro 10 de Aarau.

En difficulté sur ce début de partie, Winterthur a, par la suite, très vite abdiqué face à une très offensive équipe locale. Ainsi, à la 12ème minute, un excellent centre au second poteau du kosovar Donat Rrudhani, a trouvé le portugais Mickael Almeida. Totalement seul sur ce côté du terrain, le jeune avant-centre de 22 ans a su profiter de cette véritable offrande pour ouvrir la marque (1-0).

Bien en place par la suite, Aarau a su construire de l’arrière pour prendre possession du ballon. Face à une équipe visiteuse timide, les locaux ont eu tout le loisir de déployer leur jeu comme bon leur semblaient. En s’appuyant sur sa ligne défensive, Aarau s’est attaché à développer un jeu de combinaisons fluide, où le suisse Marco Aratore a été un élément central. Positionné à gauche, au sein d’un entre jeu comportant quatre joueurs, le numéro 25, passé par St Gall, a effectué la liaison entre attaque et défense au sein de son équipe. Un rôle qui lui a demandé beaucoup de courses, et lui a également offert des possibilités de frapper (22ème notamment).

Plus généralement, ce sont l’ensemble des milieux d’Aarau qui ont joué un rôle crucial aujourd’hui. En effet, face à une équipe adverse de plus en plus acculée au fil des minutes, les changements de rythme, les renversements – effectués par les milieux -, ont été des éléments qui ont permis à Aarau de se maintenir haut sur le terrain, et de mettre en danger Winterthur.

Néanmoins, après plus d’une demi-heure amorphe, Winterthur a enfin su quelque peu relever la tête. Une bonne phase de possession, et davantage d’assurance dans les transmissions, ont permis à cette équipe de s’avancer (enfin) vers les cages adverses. Une combinaison dans les petits espaces entre Roman Buess et David Calla, a abouti à la première occasion de cette équipe dans cette partie (31′).

Une occasion, qui fut d’ailleurs la seule dans cette première mi-temps pour Winterthur. En effet, dans les dix dernières minutes, le match est reparti à sens unique pour Aarau. Sans grande difficulté, à la 41ème minute, suite à un bon corner de Gashi, Leon Bergsma, défenseur central néerlandais, a profité des largesses défensives adverses pour planter le but du break dans les cages du malheureux Dario Marzino (2-0). Un coup de massue pour cette équipe de Winterthur, proprement incapable de tenir tête à un Aarau agressif lors de ce premier acte.

Deuxième mi-temps

Bien loin de répondre aux attentes placées en elle, l’équipe de Winterthur se savait contrainte de se montrer sous un meilleur jour en seconde mi-temps. Pour se faire, le coach de cette équipe a décidé, et ce dès la mi-temps, d’effectuer deux premiers changements. Le kosovar Pepsi Gezim, ainsi que le suisse Roberto Alves, ont laissé leur place à Samuel Ballet, prêté par les Young Boys, et l’autrichien Anes Omerovic, passé par Dornbirn et la réserve de l’Austria Vienne. Deux éléments très offensifs ont donc fait leur entrée : deux changements qui devaient annoncer la réponse de Winterthur dans ce match. En vain ! Ces deux éléments n’ont pas su arrêter un Aarau toujours plus entreprenant, et qui n’a eu besoin que de quatre minutes pour s’envoler dans cette seconde mi-temps.

Une fois encore, Aarau a profité d’une défense adverse aux abois pour s’offrir le but du 3-0. Jérôme Thiesson à la baguette, a su servir dans un timing parfait l’albanais Gashi qui avait suivi le mouvement (49′). Un but qui est venu récompenser l’énorme travail de ce joueur qui, après avoir été passeur décisif, et principal fer de lance des offensives des siens, a enfin eu le bonheur de lever les bras dans cette partie. Auteur d’une prestation solide, ce dernier est sorti du terrain peu de temps après (53′), remplacé par Filip Stojikovic.

Ce nouveau but a fini d’éteindre cette équipe de Winterthur dans ce match. Certes, les quelques mouvements initiés par Samuel Ballet ont réussi à casser quelques lignes, mais furent bien trop peu nombreux pour inverser la tendance. Côté Aarau, avec cette large avance au tableau d’affichage, les velléités offensives de cette équipe ont été moins nombreuses, mais pas moins dangereuses. On peut noter ce beau coup-franc direct de Donat Rrudhani, capté in-fine par Marzino (70′), ou bien les incessantes incursions de Aratore dans son couloir gauche qui ont, à chaque fois, mis en difficulté des défenseurs de Winterthur éreintés.

Dans les dix dernières minutes, les joueurs de Aarau ont fait tourner la balle, sans véritablement chercher à attaquer encore. Le spectacle s’est alors déplacé en-dehors du stade. A huit-clos, le match a cependant été suivi par une petite troupe de supporters qui s’était massée autour du tout petit stade de Aarau. Dans les dernières minutes, un feu d’artifice improvisé, a clos cette belle soirée de football. Les émotions de la coupe, malgré le contexte sanitaire actuel, restent d’actualité !

Gabriel Moser.

Publié par Gabriel Moser

Rédacteur en chef du site. Passionné du sport en général. J’ai créé ce site pour apporter une information riche, précise et de qualité au monde du sport. N’hésitez pas, si vous voulez me contacter, à m’envoyer un courriel à l’adresse suivante 📥 gabriel.moser1515@gmail.com

Un avis sur « Coupe de Suisse (1/4) : Aarau se qualifie sans difficulté face à Winterthur (3-0) »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

<span>%d</span> blogueurs aiment cette page :