Bayer Leverkusen : Qui est Hannes Wolf, le nouvel entraîneur ?

Allemagne – La direction du Bayer Leverkusen a tranché ce matin : Peter Bosz, coach croate de cette équipe allemande est renvoyé. Dans la foulée, la direction a annoncé la nomination de Hannes Wolf pour le remplacer.

De sauveur à dynamiteur 

C’est une annonce brutale qui s’abat aujourd’hui sur la ville de Leverkusen : Peter Bosz a été démis de ses fonctions. Le croate avait été nommé en remplacement de Heiko Herrlich en janvier 2019. A la tête du Bayer Leverkusen depuis cette date, ce technicien avait su obtenir des résultats concluants avec cette équipe, la qualifiant pour les phases de groupes de la Ligue des Champions 2019-2020, au terme d’une phase retour, lors de la saison 2018-2019, extrêmement réussie. Au cours de ses premiers mois à la tête de cette équipe, Bosz a en effet permis au Bayer de remonter de cinq places au classement pour, in fine, terminer quatrième au printemps 2019. 

Publicités

Avec le soutien de ses dirigeants, il débute une nouvelle saison à l’été 2019, qui le mènera, après un épisode de crise sanitaire, jusqu’à une qualification en Europa League. Une saison moins bien réussie en championnat donc, avec seulement une cinquième place. Cependant, le parcours du club en Coupe d’Allemagne est très satisfaisant. Bosz n’est ainsi pas loin d’offrir à Leverkusen un titre au terme de cette saison. Néanmoins, le Bayern de Flick en décidera autrement, et les hommes du croate connaîtront une lourde défaite en finale de la coupe nationale allemande. 

Engagé en Europa League au cours de cette saison – 2020-2021 -, Bosz a donc permis à Leverkusen d’être une nouvelle fois européen. Après une phase aller plutôt réussie, Bosz va néanmoins petit à petit perdre la confiance de ses dirigeants. La défaite et l’élimination du club en Coupe d’Allemagne lors des huitièmes de finale face à une D3 – RW Essen en l’occurrence -, a été l’élément qui a déclenché une mauvaise série dans l’équipe de Bosz. Par la suite, la défaite en Europe face à un adversaire perçu comme beaucoup moins fort, les Young Boys – défaite cinglante à l’aller 4-3, puis un retour consternant avec une défaite 0-2 à domicile -, a également  participé à rendre l’atmosphère explosive autour du club. 

Comme le révèle le site internet allemand Kicker dans ses colonnes ce matin, la défaite du Bayer face au Hertha Berlin ce week-end (3-0 à domicile) a été la goutte de trop pour la direction. Cette dernière avoue au quotidien sportif en ligne allemand qu’au sortir de cette défaite, ils étaient certains que, malgré tout le respect qu’ils ont envers Bosz, ce dernier et son management ne pouvaient plus convenir au Bayer.

Hannes Wolf appelé en renfort 

Publicités

Se séparer d’un coach en plein exercice n’est jamais chose aisée pour une direction. Cette dernière doit ainsi toujours s’assurer qu’elle détient les fonds nécessaires pour assurer le licenciement, mais également les émoluments d’un nouvel entraîneur. En prenant cette décision, la direction du Bayer se savait en capacité de répondre à ces deux attentes. 

D’ailleurs, cette dernière a, dans la foulée de l’annonce de la séparation, informé qu’elle donnait les clés de l’équipe à Hannes Wolf jusqu’à la fin de la saison. Parfait inconnu en France, cet entraîneur de 39 ans, natif de Bochum, n’en est pas à sa première expérience sur un banc. Avant d’accepter ce poste, ce dernier était encore chargé des U18 à la fédération allemande de football (DFB). 

Auparavant, ce dernier est entré dans le monde professionnel du management au Vfb Stuttgart, suite à son passage dans l’organigramme du club du Borussia Dortmund où il s’occupait des jeunes talents. À Stuttgart, ce dernier a connu sa première expérience sur un banc de touche, de 2016 à 2018, parvenant à faire monter le club en première division au terme de son mandat. 

Par la suite, il a connu deux brèves expériences, au Hamburger SV ainsi qu’en Jupiler Pro League, en Belgique, du côté de Genk. Deux postes où ce dernier n’a guère excellé. 

Son arrivée va sans doute insuffler une nouvelle dynamique dans ce groupe du Bayer, qu’il devra néanmoins vite apprendre à connaître pour pouvoir ensuite redresser la barre. 6ème au classement et éliminé de toutes les autres compétitions, le Bayer Leverkusen va connaître, en cette fin de saison, un calendrier peu chargé par rapport à celui de ses concurrents directs. Un avantage non négligeable pour une équipe, encore loin d’être totalement distancée dans la course à l’Europe en Bundesliga. 

Gabriel Moser.

Publié par Gabriel Moser

Rédacteur en chef du site. Passionné du sport en général. J’ai créé ce site pour apporter une information riche, précise et de qualité au monde du sport. N’hésitez pas, si vous voulez me contacter, à m’envoyer un courriel à l’adresse suivante 📥 gabriel.moser1515@gmail.com

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :