Ligue 1 : Divorce officiel entre Ruffier et Saint-Etienne

France – Mis à l’écart en février 2020 après un revers à Brest (3-2), l’emblématique gardien du Forez n’est jamais réapparu dans le onze de départ des Verts de Claude Puel. Le club a aujourd’hui licencié son gardien de but, à six mois de la fin de son contrat.

Publicités

Descente aux enfers

Tout bascule pour Stephane Ruffier lors de l’arrivée de l’ex-coach de Leicester, Claude Puel. Empêtré dans une crise de résultats, l’ASSE et son nouveau coach vont progressivement mettre au placard une figure du vestiaire qui avait toujours su briller par sa constance à travers les saisons.
Arrivé en 2011 à Saint-Etienne, Stéphane Ruffier a en effet su durer dans le temps et s’était, ces dernières années, imposé comme l’un des meilleurs gardiens du championnat de France.
Ainsi, alors même que le club a pu tanguer dans les derniers mois de l’entraîneur Christophe Galtier, Ruffier est toujours resté serein dans ses cages. Idem lorsque le club a connu des moments d’incertitudes sous Ghislain Printant et Jean-Louis Gasset.

Peu bavard, on peut même le qualifier de timide, Stéphane Ruffier, avec ses 315 matchs pour les Verts, aura marqué une époque de ce club, multiple champion de France. Il aura également mené cinq campagnes d’Europa League avec l’ASSE. Cependant, malgré cette fidélité et cette constance dans l’effort, Ruffier est aujourd’hui jeté comme pourrait l’être un vulgaire joueur de l’effectif. Les causes ? Si plusieurs retards à l’entraînement ont été pointés du doigt par sa direction, les réelles motivations du club sont toutes autres. Ainsi, la principale raison de ce licenciement est que Ruffier ne s’entend pas avec le nouveau coach Claude Puel. Ce dernier lui préfère en effet Jessy Moulin, titulaire depuis la fin février 2020.

Quid de l’avenir ?

Publicités

Malgré de bons et loyaux services, Stéphane Ruffier est donc aujourd’hui jeté à la porte par un club qu’il aimait et qui l’aimait, ou du moins les fervents supporters, habitués des scènes de liesse au Chaudron.

Libre de tout contrat depuis ce matin donc, deux questions se posent : quid de son avenir ? et quid du recrutement de l’ASSE au poste de gardien de but. Si la première question n’est pas urgente – Ruffier peut tout à fait prendre son temps pour rechercher un nouveau (et dernier, sans doute) projet exaltant pour la fin de sa carrière -, la deuxième doit, en revanche, impérativement être réglée dans les trois prochaines semaines. Le mercato dure un mois, et il semble peu probable que Saint-Etienne ne cherche pas à se renforcer au poste de gardien pour palier une éventuelle blessure de Moulin. Plus tout jeune, la direction tentera sans doute de lui trouver une doublure qui tienne la route, puisque Stefan Bajic (19ans), autre gardien de l’effectif des Verts, n’a encore jamais disputé la moindre minute en Ligue 1.

Suivez-nous sur la page officielle du Monde du sport sur Twitter pour rester informé et suivre l’actualité du site: à très vite sur Twitter.

Gabriel Moser.

Publié par Gabriel Moser

Rédacteur en chef du site. Passionné du sport en général. J’ai créé ce site pour apporter une information riche, précise et de qualité au monde du sport. N’hésitez pas, si vous voulez me contacter, à m’envoyer un courriel à l’adresse suivante 📥 gabriel.moser1515@gmail.com

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :