Ligue des champions : Face à Leipzig, le PSG contraint de gagner !

Europe – Plombée par un début de saison très en deçà des attentes, l’équipe coachée par Thomas Tuchel n’a aujourd’hui plus le choix si elle veut s’assurer un avenir européen. Auteur d’une seule victoire sur la scène continentale, le bilan européen du PSG cette saison est peu brillant : une montée en puissance est attendue ce mercredi avec la réception de Leipzig au Parc des Princes.

Des problèmes de fond

Comme dit précédemment, le bilan européen des hommes de Thomas Tuchel est catastrophique. Hormis une victoire à l’extérieur sur le score de 0-2 face à la plus faible équipe du groupe – le club turc de Basaksehir qui connaît sa première épopée à ce niveau européen cette saison -, les parisiens ont encaissé deux défaites de suite. A domicile face à Manchester United, tout comme à l’extérieur en Allemagne à Leipzig, le PSG a été incapable de prendre en mains ces deux matchs, et de les gagner.

Lors de la dernière défaite du PSG en Ligue des Champions, face à Leipzig donc, l’absence de Mbappé et de Neymar ont été pointées du doigt, comme de potentielles raisons qui expliqueraient la défaite parisienne ce soir-là. Chacun s’accorde à dire que ces deux éléments sont les plus talentueux du collectif parisien et qu’ils peuvent à eux seuls changer le cours d’un match. Cependant, l’argument de leur absence semble assez léger pour expliquer ces défaites, car si Neymar et Mbappé manquaient bien à l’appel en Allemagne, ils étaient cependant alignés lorsque le Paris Saint-Germain s’est incliné sur sa pelouse face à Manchester United.

Cet argument semble ainsi trop facile, et n’explique en aucun cas les récentes défaites parisiennes en Ligue des champions. Cet argument est plutôt un aveu de faiblesse, et fait transparaître deux problèmes.
Le premier a déjà fait surface lors du « Final Eight » de Lisbonne : c’est le manque de réussite de Kylian Mbappé et de Neymar dans les grands rendez-vous. Têtes de gondole du projet quatari à Paris depuis deux ans, ces derniers peinent aujourd’hui à véritablement peser dans les matchs très importants. Ainsi, Kylian Mbappé n’a pas marqué le moindre but l’an dernier lors de la phase finale portugaise de la Ligue des Champions, et n’a toujours pas su retrouver le chemin des filets en Europe depuis. Un problème d’efficacité au plus haut niveau qui interroge, tout comme sa relation avec Thomas Tuchel qui semble s’être refroidie depuis déjà bien longtemps.
Le deuxième problème qui peut expliquer les récentes défaites de Paris, est l’absence d’un banc de remplaçants véritablement efficaces et complémentaires entre eux. On l’a remarqué face à Leipzig, le duo Di Maria – Kean est limité, sachant que l’argentin manque de régularité, et l’italien d’expérience. Déjà vacillante, cette doublette offensive est complétée par un Sarabia inexistant depuis son arrivée à Paris, et qui n’a toujours pas de match référence à son actif sous les couleurs du club de la capitale.

Obligation comptable

Néanmoins, tous ces problèmes internes, relevant parfois du collectif, comme, parfois, d’un joueur en particulier, devront être mis de côté, le temps d’un match. En effet, si la manière est importante dans le sport, pour finir, ce sont toujours les points qui annoncent le verdict final. Dès lors, Paris doit partir à la chasse aux points, donc aux victoires. Le temps presse !

Candidat à la victoire finale en début de saison, le PSG est aujourd’hui bien loin de ces sommets, et une lutte beaucoup plus terre à terre attend les parisiens : une bataille pour une qualification dans ce Groupe H. Troisième grâce à une différence de buts marqués/encaissés favorable comparée à celle de Basaksehir, l’objectif des parisiens ce soir va être de revenir à hauteur de Leipzig.
A trois points, les hommes de Nagelsmann sont tout à fait atteignables pour le PSG.

Comme l’a annoncé Tuchel en conférence de presse, Neymar devrait débuter ce match : une information importante. Cependant, le brésilien ne peut être, en aucun cas, l’unique sauveur du PSG. La solution doit venir collectivement, en équipe : la seule façon qui existe pour aller loin dans une compétition.

Suivez-nous sur la page officielle du Monde du sport sur Twitter pour rester informé et suivre l’actualité du site: à très vite sur Twitter.

Gabriel Moser.

Publié par Gabriel Moser

Rédacteur en chef du site. Passionné du sport en général. J’ai créé ce site pour apporter une information riche, précise et de qualité au monde du sport. N’hésitez pas, si vous voulez me contacter, à m’envoyer un courriel à l’adresse suivante 📥 gabriel.moser1515@gmail.com

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :