ATP – Paris-Bercy : Analyse Zverev – Medvedev | Le prono de la finale

Publicités

France – Novak Djokovic, multiples fois vainqueur de cette ATP de Paris-Bercy, n’était cette année pas présent dans le tableau final parisien. Dès le début de cette semaine, on savait donc que l’on allait assister à un « nouveau » sacre, à une victoire inédite. Le suspense était donc à son comble, mais n’a cependant pas fait oublier le manque d’ambiance sur le court central. Les matchs se sont ainsi déroulés à huit-clos. Durant cette semaine, les gradins vides ont remarqué Wawrinka le suisse, qui a fait son grand retour sur la scène tennistique européenne, mais également le russe Rublev, qui a déçu, et Nadal, qui a lui échoué, une nouvelle fois, à atteindre la finale. Ce sont donc Zverev l’allemand, et Medvedev le russe, qui auront demain le privilège de s’affronter pour le compte de la finale. Un duel, à première vue transnational, mais qui oppose, finalement, deux résidants de la Principauté de Monaco : un véritable conflit d’usage en somme, pourrions-nous être tentés d’ironiser ! Qui décrochera le dernier Masters 1000 de la saison ? Découvrez notre analyse, ainsi que notre pronostic, avant ce choc.

Zverev, à « l’eau de Cologne »

Publicités

Alexander Zverev l’allemand, actuellement 6ème au classement ATP, est innarêtable depuis quelques temps ! Ainsi, après avoir subi une défaite en huitième de finale à Roland Garros, ce dernier n’en finit plus de gagner.

Aligné à Cologne lors des deux tournois allemands qui ont eu lieu dans cette ville, le monégasque d’adoption a enchaîné les succès, parvenant ainsi à sortir vainqueur de ces deux semaines. Zverev s’est, dans un premier temps, adjugé une victoire finale face à l’espoir canadien du moment : Felix Auger-Alliassime. Un match tout en maîtrise pour l’allemand, et où le francophone n’a jamais été en mesure de tenir tête au joueur de 23 ans. Puis, dans un second temps, Zverev nous a offert une nouvelle démonstration de sa puissance lors de la deuxième semaine de Cologne. A nouveau, cette dernière a été parfaitement conclue par ce phénomène allemand, très inspiré durant cette période, et qui n’a jamais tremblé face à l’argentin Diego Schwartzman en finale.

Publicités

Sa domination a donc été totale lors de ces deux tournois qu’il apprécie tout particulièrement, puisqu’ils se déroulent dans son pays natal. Zverev a ainsi, grâce à ses deux succès récents, enfin ouvert son compteur de titres en cette saison 2019-2020 : il était temps ! Avec ses deux victoires en ATP 250, il réalise, avant même la fin de la saison, un meilleur exercice que l’an dernier où il n’avait remporté qu’un seul tournoi : celui de Genève en Suisse. Néanmoins, son doublé en Allemagne n’efface pas sa défaite en finale de l’US Open, qui restera à jamais comme l’une de ses plus grandes désillusions dans sa carrière. Zverev n’est, en effet, pas passé loin cette saison d’une première victoire en Grand Chelem. Malgré cet échec cuisant, l’allemand a tout de même envoyé un message à ses adversaires lors de son passage aux Etats-Unis, balayant ainsi les critiques qui l’enterraient, un peu trop rapidement, après deux saisons, néanmoins très en-deçà de ce qu’il avait su produire et gagner en 2018 ou 2017.

Publicités

Sa présence en finale de cette ATP Masters 1000 de Paris-Bercy vient confirmer son regain de forme, et le conforte dans son statut de 6ème joueur mondial. Après avoir déjà subi une défaite en finale outre-Atlantique, une victoire serait la bienvenue, cette fois-ci, pour l’allemand. Ce dernier n’a plus gagné de Masters 1000 depuis 2018, l’occasion est donc toute trouvée. Au tour précédent, sa victoire nette et sans bavure obtenue face à Nadal, devrait lui servir pour ce match décisif, et ô combien important en cette fin de saison. Si le résidant monégasque aborde avec sérénité ce match, et s’il fait montre d’une confiance en soi mesurée, ce dernier peut raisonnablement être désigné comme le favori de cette confrontation, face à Medvedev.

Medvedev enfin de retour !

Publicités

Il y a encore cinq jours, en début de semaine, peu de gens auraient parié sur une finale avec comme protagoniste le russe Daniil Medvedev. En effet, le 4ème joueur mondial ne rayonne guère sur le circuit depuis le mois de septembre. Incapable de passer un tour à Roland Garros, ce dernier n’a même pas profité de son tournoi fétiche, celui de Saint-Pétersbourg en Russie qu’il avait remporté l’an dernier, pour pouvoir se relancer. Sur ses terres, sa défaite intervenue au deuxième tour a été très précoce, et a beaucoup surpris.

Publicités

Son parcours en Autriche, à Vienne, juste avant ce Masters 1000 de Paris-Bercy, a fini d’inquiéter observateurs et fans inconditionnels du résidant russe de Monaco. Balayé alors par le sud-africain Kevin Anderson en quart de finale, tous les signaux étaient au rouge avant qu’il ne débute sa semaine parisienne.

Cependant, une bonne étoile a sans doute suivi Medvedev cette semaine en France. Tout a ainsi parfaitement commencé pour le russe, qui a profité d’un abandon du même sud-africain Anderson, son bourreau en Autriche, au premier tour du tournoi de Paris-Bercy, pour tranquillement se diriger au second tour avec quasiment un match de moins dans les jambes et dans la tête. On a retrouvé, par la suite, le Medvedev dominateur et lucide sur le court, que les inconditionnels de ce sport apprécient à sa juste valeur. Ce dernier s’est ainsi défait, avec classe et justesse, de Schatzman en quart, et de Raonic en demie.

Publicités

Ces deux succès, obtenus en un temps très court – 1h04 pour venir à bout de l’argentin Schwartzman, par exemple – témoignent d’un retour en force du russe. Peut-il ainsi, sur sa lancée, se défaire également de Zverev pour aller chercher un titre qui apparaissait, il y a quelques jours encore, comme impensable à décrocher ? La réponse n’est pas évidente : d’un côté, son irrégularité pourrait faire basculer le match en sa défaveur. Mais, d’un autre côté, ses récents résultats, d’une telle qualité, ne peuvent être balayés d’un revers de main, et doivent être pris en compte.

On le souligne souvent, et ce dans tous les sports : l’importance de la dynamique. Les finalistes de ce Masters 1000 de Paris-Bercy sont portées, tous deux, par une dynamique. Celle de Zverev est antérieure à celle du russe, et apparait donc comme plus construite. De plus, elle a abouti à deux sacres, elle est donc victorieuse. A l’inverse, la dynamique du russe semble plutôt naître d’un concours (inespéré) de circonstances favorables. Cette petite vague verte de victoires, comparable aux courtes accalmies dont profitent les russes au cœur d’un hiver glacial, apparaît peu rassurante lorsqu’on la replace dans la fin de saison, très mauvaise, du meilleur joueur russe du circuit. L’option allemande semble donc plus judiciable lorsque l’on se risque à évoquer le potentiel vainqueur de ce tournoi. Cependant, on peut s’attendre, et cela sera le cas sans doute, à un mach très disputé, tendu, entre deux joueurs qui se sont déjà rencontrés de nombreuses fois, pour un bilan nettement en faveur de l’allemand : cinq succès sur six face-à-face.

Notre pronostic : Victoire de Alexander Zverev sur le score de 2-1.

Suivez-nous sur la page officielle du Monde du sport sur Twitter pour rester informé et suivre l’actualité du site: à très vite sur Twitter.

Gabriel Moser.

Publicités

Publié par Gabriel Moser

Rédacteur en chef du site. Passionné du sport en général. J’ai créé ce site pour apporter une information riche, précise et de qualité au monde du sport. N’hésitez pas, si vous voulez me contacter, à m’envoyer un courriel à l’adresse suivante 📥 gabriel.moser1515@gmail.com

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :