Ligue des champions : Bruges réalise l’exploit face au Zenit, la Juventus domine Kiev

Europe – Reléguée en première partie de soirée, on a retrouvé la Juventus de Turin, version Pirlo désormais, que l’on avait laissée abattue un soir d’août au Juventus Stadium après un exploit lyonnais. Sans Ronaldo, mais avec un Morata inspiré, la Juventus a battu, à l’extérieur, de valeureux ukrainiens de Kiev. Dans le même temps, en Russie, le Zenit a encaissé une défaite surprise face aux redoutables belges du Club Bruges, qui n’en sont pas à leurs premiers coups d’éclat sur la scène continentale.

Dynamo Kiev – Juventus Turin : 0-2

Assez déséquilibré, ce duel entre ukrainiens et italiens était tout de même un match très important pour la Juventus, puisqu’il correspondait au premier match européen du coach Pirlo. Le jeune technicien a en effet pris les rênes de la « Vieille dame » cet été et ne connaissait toujours pas le frisson européen.

Auteur d’un début de saison mitigé, la Juventus partait tout de même largement favorite face au dernier deuxième de la Premier League ukrainienne. Dominateurs en première mi-temps, les italiens ont cependant buté face à des ukrainiens solides à l’arrière. Durant ces 45 premières minutes, Cuadrado ou bien encore Ramsey ont été très en vue. Le gallois, ancien Gunners d’Arsenal – Ramsey – s’est souvent signalé sur le flanc gauche de l’attaque. A la 34ème, un des ses bons débordements a offert une occasion au jeune suédois Kulusevski. Ce dernier, transfuge de Parme cet été, vivait également son baptême du feu avec la Juve sur la scène continentale. Imprécis en première période, il n’a pas su convertir en but l’offrande de Ramsey.

Hormis cette action, quelques mouvements de Chiesa ont su bousculer le bloc ukrainien assez bas, mais l’italien a eu tendance à jouer trop individuellement durant le premier acte. L’inefficacité de la Juventus, et l’inexistence quasi totale du Dynamo dans le jeu, ont, donc, tout logiquement amené l’arbitre à siffler la pause sur un score nul et vierge.

Frustrés de ne pas avoir pu marquer en première mi-temps, les hommes de Pirlo ont tenu à remettre les pendules à l’heure dès leur retour sur la pelouse. A la 46ème, suite à un bon mouvement collectif, Morata, en vrai renard des surfaces, a su profiter du temps fort de son équipe pour marquer son premier but en Ligue des champions sous le maillot du multiple champion d’Italie.

Une ouverture du score logique, tant la Juventus a dominé son sujet lors de cette soirée européenne.

Par la suite, la Juventus a bien géré son match, sans en faire trop, face à des ukrainiens totalement amorphes, qui n’ont quasiment rien tenté, et fait montre d’aucune agressivité. A la 84ème, Morata s’est alors offert un doublé, reprenant un centre parfait de Cuadrado, parfaitement servi au départ par un Adrien Rabiot rayonnant au sein de l’entre jeu turinois.

Dans ce groupe G, la Juventus prend donc les commandes, en attendant le match de Barcelone face aux hongrois de Ferencvaros. Le Dynamo Kiev est dernier.

Zenit Saint-Pétersbourg – Club Bruges : 1-2

L’autre match de ce début de soirée opposait deux champions : le Zenit, champion de Russie en titre, et le Club Bruges, dernier champion de Belgique. Alléchante, cette affiche s’est cependant avérée être assez ennuyante et pauvre techniquement parlant en première mi-temps.

La meilleure occasion du premier acte revient à Vanaken qui, à la 40ème sur un bon service de Vormer, a su s’élever plus haut que tout le monde pour placer une belle tête croisée. Parfaitement exécutée, cette action est la seule grosse occasion de cette première mi-temps.

Dominateurs, mais pas assez dangereux, les belges n’ont pas su faire la différence durant ces 45 première minutes.

Déterminés à remporter ce match, les belges sont repartis de l’avant après la pause. Diatta, pas en réussite durant la première partie de ce match, a su élever son niveau de jeu au retour des vestiaires. Sa vitesse et sa vision du jeu ont porté Bruges. Mais la solution n’est pas venue du sénégalais, mais de l’attaquant de pointe, le nigérian Emmanuel Denis. A la 63ème, ce dernier a parfaitement débordé sur le côté droit de cette équipe russe, éliminant Lovren, avant de profiter d’un énorme cafouillage dans la surface de réparation pour pousser au fond des filets le ballon. Méritée, cette ouverture du score est venue récompenser un champion de Belgique sérieux et combatif.

Inexistants et timides après cette ouverture du score, les joueurs locaux ont mis du temps à réagir. Les premières alertes ont émané du très actif Azmoun. L’attaquant, numéro sept sur le dos, a beaucoup donné lors de cette partie et n’a rien lâché après ce premier but. Cependant, le salut du Zenit n’est pas venu de ce dernier, mais de Lovren qui a contraint le goal de Bruges à marquer contre son camp à la 74ème. En effet, le missile envoyé par le défenseur central à 30 mètres du but, a totalement déstabilisé l’américain Horvath, fautif sur cette action donc.

Très offensif en fin de match, le brésilien Wendel n’a cependant pas pu offrir la victoire aux siens, à l’inverse de De Ketelaere, qui a offert la victoire à ses coéquipiers à l’extérieur, dans le temps additionnel.

C’est la grande surprise de ce début de soirée, la défaite du Zenit, battu dans les arrêts de jeu par un jeune belge de 19 ans, formé à Bruges, qui a aujourd’hui offert un beau cadeau à ses coéquipiers et à son coach, Philippe Clément.

Dans le groupe F, Bruges prend donc les commandes et la première place, en attendant le choc entre Dortmund et la Lazio Rome. Le Zenit occupe la dernière place après cette défaite.

Suivez-nous sur la page officielle du Monde du sport sur Twitter pour rester informé et suivre l’actualité du site: à très vite sur Twitter.

Gabriel Moser.

Publié par Gabriel Moser

Rédacteur en chef du site. Passionné du sport en général. J’ai créé ce site pour apporter une information riche, précise et de qualité au monde du sport. N’hésitez pas, si vous voulez me contacter, à m’envoyer un courriel à l’adresse suivante 📥 gabriel.moser1515@gmail.com

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :