Ligue des champions de la CAF : Al Ahly prend une option sur la qualification face au Wydad Casablanca (0-2)

Afrique – Suspendue durant la crise du Covid 19, la Ligue des champions du continent africain reprenait ce soir. Le premier match des demi-finales – qui se jouent sur un schéma de match Aller-Retour -, opposait le club de Wydad, arrivé 2ème du dernier championnat du Maroc, et le club de Al Ahly, champion d’Egypte cette année encore. Un classique, cette affiche était également un remake de la finale de 2017, qui opposait déjà ces deux formations. Wydad avait, à l’époque, décroché la coupe aux dépends des égyptiens (2-1, score cumulé). Sans doute un brun revanchards, les égyptiens ont remporté ce soir ce match, 0-2, à Casablanca. Ils prennent ainsi une bonne option sur la qualification, en attendant le match retour qui aura lieu la semaine prochaine en Egypte, au Caire.

Le Résumé du match

Première mi-temps

Le Wydad Casablanca, à l’instar de Al Ahly, sont deux équipes aux entraineurs fraichement nommés. Le malien N’Daw du côté du club marocain de Wydad, tout comme Mosimane côté égyptien, ont vécu leurs baptêmes du feu ce soir dans cette compétition continentale.

Très vite, le match a clairement tourné en faveur des champions d’Egypte, Al Ahly. Wydad, incapable de maitriser et contrôler le ballon dans sa surface, a trop souvent perdu la balle. Cette mauvaise entente dans l’entre jeu a offert des munitions à Al Ahly, qui a fini par trouver le chemin des filets. C’est à la 4ème minute, suite à une mésentente entre deux joueurs marocains, et à une grave erreur de contrôle de Yahya Jabrane, que Mohamed Magdi Kafsha a obtenu un contre favorable. Ce dernier, qui avait parfaitement suivi l’action, a directement converti cette première occasion en but ! D’une froideur chirurgicale, le milieu offensif égyptien est venu tromper le pauvre Tagnaouti – gardien titulaire dans les cages du Widad -, totalement abandonné par sa défense.

Surpris par cette ouverture du score dès plus précoces, le Wydad Casablanca a tenté de réagir. Les bonnes actions de cette équipe sont notamment venues du côté gauche. Le jeune Aouk, bien aidé par l’attaquant ivoirien Magbi, ont tenté de combiner dans ce couloir, solidement gardé, néanmoins, par l’imposant Mohamed Hany.

Rares ont donc été les occasions qui ont amené un peu de danger dans la surface égyptienne. Au quart d’heure de jeu, une timide tentative du milieu marocain El Hassouni a fait passer un léger frisson dans la surface adverse, mais le cadre s’est malheureusement dérobé face au numéro 20 de Wydad.

Dans le même temps, Al Ahly a continué de se procurer des occasions. Désunie et perméable, la pâle défense marocaine du club de Casablanca, a eu du mal à contenir les ardeurs de Hussein El Shahat. L’attaquant égyptien, positionné à la droite de l’attaque de son équipe, au sein d’un 4-4-2, a eu une activité très importante en première mi-temps. Sa vitesse a souvent déstabilisé la ligne défensive adverse. La qualité de transmission de l’entre jeu de cette équipe, a permis aux attaquants de Al Ahly de véritablement faire la différence sur les côtés, en occupant bien toute la largeur du terrain lors des phases offensives.

A l’inverse, lors des phases défensives, cette formation a su faire bloc, démontrant ainsi ses valeurs collectives, qui font également parti de sa force. Dans les cinq dernières minutes, un pénalty a été accordé à Wydad pour une intervention irrégulière du dernier rempart de Al Ahly sur l’attaquant Gbagbo Magbi. Très peu sollicité jusqu’alors, El Shenawy – goal de cette formation égyptienne – a montré que les siens pouvaient compter sur lui. En effet, ce dernier a su s’interposer face à Aouk, préservant ainsi l’avance de son équipe avant la mi-temps.

Deuxième mi-temps

A l’occasion de cette pause de quinze minutes, l’entraineur sud africain de Al Ahly a souhaité procéder à un changement : Hamdi Fathi est venu remplacer le malien Aliou Dieng, au milieu de terrain.

Côté adverse, malgré un changement et l’entrée en jeu de Gaddarine à la place de Attiyat Allah – particulièrement imprécis au sein de l’entre jeu -, à la 46ème, rien n’a véritablement changé au sein de cette équipe. Cette dernière, avec ou sans le ballon, à continuer à souffrir. Les joueurs locaux se sont montrés imprécis, et maladroits, comme à la 62ème, où ces derniers ont concédé un pénalty après avoir touché, de la main, un ballon dans leur surface de réparation.

Trop heureux de cette erreur grossière – qui n’est pas la première pour Wydad dans ce match -, Al Ahly a sauté sur l’occasion pour marquer le but du break. Ainsi, si Aouk a été tenu en échec en première mi-temps du côté marocain, Maaloul n’a, quant à lui, rencontré aucune difficulté pour convertir son pénalty en but. A la 62ème, une nouvelle réalisation est donc venue alourdir l’addition.

Poussif, le jeu du Wydad n’a, par la suite, toujours pas permis de faire changer le cours de ce match.

Bilan du match

Le Wydad Casablanca concède donc une défaite lourde et surprenante. Incapable de prendre le contrôle de ce match, Wydad a failli d’un point de vue technique notamment. Avec beaucoup d’erreurs individuelles, et d’imprécisions, l’équipe marocaine n’a pas su mettre en place son plan de jeu. Le manque de réalisme de cette formation, est tout aussi problématique et laisse craindre une partie peu agréable la semaine prochaine au Caire. D’ici là, un important travail devra être effectué par les joueurs de cette équipe, dans l’optique de retrouver confiance, et d’aborder plus sereinement et avec envie le match retour.

Redoutable en Premier League Egyptienne, Al Ahly a montré qu’il l’était également sur la scène continentale. Sans encaisser de but, et en affichant un visage positif ainsi qu’un état d’esprit combatif, les joueurs de Pitso John Mosimane ont été supérieurs, de bout en bout, à leur adversaire durant cette partie. Néanmoins, il reste encore à ces derniers l’autre moitié du chemin à parcourir, avant d’atteindre la finale.

Suivez-nous sur la page officielle du Monde du sport sur Twitter pour rester informé et suivre l’actualité du site: à très vite sur Twitter.

Gabriel Moser.

Publié par Gabriel Moser

Rédacteur en chef du site. Passionné du sport en général. J’ai créé ce site pour apporter une information riche, précise et de qualité au monde du sport. N’hésitez pas, si vous voulez me contacter, à m’envoyer un courriel à l’adresse suivante 📥 gabriel.moser1515@gmail.com

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :