Depuis le Tour de France : 5ème étape | Gap-Privas, 183km

Chaque jour durant le Tour de France, le Monde du Sport vous propose une petite analyse du profil de l’étape du jour, ainsi que les endroits à ne pas rater qui figurent sur le tracé. Pour cette cinquième étape de La Grande Boucle, les coureurs vont se frotter à un tracé plutôt vallonné, comprenant deux obstacles répertoriés. Au départ de Gap, ces derniers devront atteindre Privas pour clore cette nouvelle étape.

Un parcours vallonné

Après une quatrième étape extrêmement accidentée, les coureurs du Tour vont pouvoir (un peu) souffler lors de cette étape qui ne comporte que deux passages difficiles. Prévu à Gap, le départ s’effectuera à 800 mètres d’altitude. Par la suite, après un sprint intermédiaire à la hauteur de l’Epine, les différentes équipes du Tour n’arrêteront pas de descendre, jusqu’à Nyons, culminant à 275 mètres. Plutôt aisé jusqu’alors, c’est là que le tracé va compliquer quelque peu la tâche des cyclistes. En effet, deux ascensions sont prévues par la suite. Le Col de Serre Colon, classé en catégorie quatre, ouvrira le bal, avant que la Côte de Saint-Vincent-De-Barrès – catégorie quatre également – et ses 2,7km de montée, viennent conclure cet unique passage montagneux du jour. L’arrivée à Privas offrira une belle opportunité aux sprinteurs de décrocher une victoire d’étape, comme aux possibles coureurs échappés qui auraient pris suffisamment d’avance sur le peloton lors de la descente de la dernière Côte.

Olives et Nougat au menu

Le tracé du Tour de France met aujourd’hui, notamment, en valeur deux villes célèbres pour leurs spécialités locales, pas forcément en adéquation avec le régime stricte qu’un coureur doit suivre… Après Gap, desservi par la fameuse Route Napoléon, la Grande Boucle va, en effet, traverser la ville de Nyons, qui est connue, entres autres, pour son olive noire. Cette dernière, produite dans les Baronnies Provençales, se récolte lorsqu’elle est mature, entre le mois de décembre et janvier. Particulière, l’olive de Nyons, définie par sa couleur « bure de moine » est devenue une appellation d’origine contrôlée et protégée. Au sein de cette charmante petite ville du Sud, couramment appelée le « Petit Nice », on retrouve justement la Maison de l’Olive.

Une vue de la petite ville de Nyons, endroit de villégiature par excellence

Sans noyau et plus sucré, au fil de cette cinquième étape, les coureurs seront également amenés à traverser la ville du Nougat : Montélimar. Fait principalement d’amandes, le Nougat de Montélimar s’inspire des premiers nougats confectionnés au Moyen-Orient au début du XIème siècle. Ce dernier va devenir une véritable référence sous l’impulsion d’Emile Loubet. D’abord simple député de la Drôme, ce dernier a connu une carrière politique remarquable, en se faisant élire au plus haut poste possible en 1899, celui de Président de la République. Sa notoriété nationale et internationale lui ont permis de faire, en quelques sortes, la promotion de ce nougat. Cet éminent personnage est donc à l’origine de la réussite du Nougat de Montélimar, représentant aujourd’hui, une bonne part de l’activité économique et touristique de la ville.

La spécialité de notre village, la châtaigne !

Néanmoins, les coureurs devront faire attention à leurs lignes pour espérer apercevoir… la ligne, d’arrivée cette fois-ci. Privas accueille en ce jour la fin de cette cinquième étape de La Grande Boucle. A l’instar de Nyons ou de Montélimar, Privas est également une ville où les spécialités ne manquent pas de ravir les papilles de chanceux visiteurs. Le chef-lieu de l’Ardèche est en effet, avec Aubenas, la Capitale du marrons glacés et de la crème de marrons. Un titre qui s’explique par la naissance, dans cette ville, de Clément Faugier, qui a créé une entreprise, véritable industrie par la suite, spécialisée dans toutes sortes de recettes à base de châtaignes. Une châtaigne venant d’Ardèche bien sûr. Pour entretenir la mémoire de ce Privadois de renom, la ville s’est donc octroyée cette appellation, non-officielle cependant.

Suivez-nous sur la page officiel du Monde du sport sur Twitter pour rester informé et suivre l’actualité du site: à très vite sur Twitter.

Gabriel Moser.

Publié par Gabriel Moser

Rédacteur en chef du site. Passionné du sport en général. J’ai créé ce site pour apporter une information riche, précise et de qualité au monde du sport. N’hésitez pas, si vous voulez me contacter, à m’envoyer un courriel à l’adresse suivante 📥 gabriel.moser1515@gmail.com

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :