Matchs reportés, présence du public: une reprise de la Ligue 1 paradoxale.

L’Olympique de Marseille, ici face à Toulouse il y a deux saisons.

Alors que les cas de Covid 19 repartent à la hausse sur le territoire français, le football et la Ligue 1 n’échappent pas à cette recrudescence de l’épidémie.

Plusieurs cas confirmés

Régie par un nouveau protocole très stricte, la Ligue 1 sait qu’elle joue sur un fil: il suffit de trois cas dans un club, pour que ce dernier se voie interdire les pelouses du championnat, et ce, pour une durée variant selon les situations.

La première division française s’apprête à reprendre en ce vendredi 21 août, et de nombreux cas de Covid ont déjà été signalés dans différents clubs. Récemment touché, le club de l’Olympique de Marseille a ainsi vu son match face à l’ASSE – initialement programmé en ouverture de la Ligue 1 le 21 août – être reporté au mois de septembre.

Le club phocéen sera sans doute bientôt rejoint par son voisin nîmois. En effet, le Nîmes Olympique a, selon les derniers tests effectués au club, relevé quatre cas positifs en son sein, entrainant, selon le nouveau protocole, une annulation de son match face à Brest. Si aucune décision n’a encore été prise, cette confrontation comptant pour la première journée, est grandement menacée.

Ces premiers résultats ne sont donc pas encourageants pour la suite, et laissent présager, une nouvelle saison tronquée, ou du moins, durement impactée par la crise du Coronavirus.

Une saison sans rythme

Lorsque qu’un joueur est positif, ce dernier est contraint de respecter un confinement strict de quatorze jours minimum, déclare le nouveau protocole en vigueur. Chaque club se prépare donc à vivre des moments difficiles.
En effet, la possibilité de voir certaines écuries perdre, un à un, leurs joueurs à des moments cruciaux de la saison, menace. Par ailleurs, ces arrêts forcés d’au moins deux semaines, pourraient avoir des répercussions négatives sur certains joueurs qui accuseraient alors, des difficultés à enchainer les matchs. Une perte de rythme dûe à des matchs reportés, et à des joueurs confinés, planent ainsi sur les vingt équipes engagées en Ligue 1 cette saison.
Entraineurs et dirigeants n’ont donc que très peu de visibilité, et avancent au jour le jour, pouvant parfois se préparer pour un match, finalement reporté aux calendes grecques le lendemain.

A l’heure de reprendre le chemin des terrains, entre des arrêts à répétition qui menacent joueurs, dirigeants et staff technique, des risques accrus de matchs reportés ou annulés, ainsi que des effectifs, potentiellement, jamais au complet, les différentes organes de la Ligue 1 se préparent… à accueillir du public ! Tout le paradoxe est là.

Malgré une circulation du virus active en France, 5 000 personnes – au minimum – sont, en effet, attendues lors de chaque match de Ligue 1. Une situation qui interpelle, à l’aune d’une seconde vague épidémique qui semble se dessiner en France.

Cette décision d’accueillir du public semble encore plus insensée puisque, dans le même temps, plusieurs pays européens, à l’instar de la Belgique ou de l’Allemagne, ont annoncé que leurs championnats domestiques se joueraient à huit-clos jusqu’à nouvel ordre. Cependant, malgré ce constat, le match Bordeaux – Nantes en ouverture de la Ligue 1 2020-2021, se jouera bien devant 5 000 personnes.

Suivez-nous sur la page officiel du Monde du sport sur Twitter pour rester informé et suivre l’actualité du site: à très vite sur Twitter.

Gabriel Moser.

Publié par Gabriel Moser

Rédacteur en chef du site. Passionné du sport en général. J’ai créé ce site pour apporter une information riche, précise et de qualité au monde du sport. N’hésitez pas, si vous voulez me contacter, à m’envoyer un courriel à l’adresse suivante 📥 gabriel.moser1515@gmail.com

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :