Ligue des champions – Quart de finale: Un Dembélé des grands soirs fait rêver Lyon après sa victoire face à City (1-3)

Les matchs de la phase finale de la Ligue des champions se poursuivent au Portugal du côté de la capitale, Lisbonne. Ce soir, le match entre l’Olympique Lyonnais et Manchester City, clôture les quarts de finale. Invité surprise de ce « Final Eight », l’Olympique lyonnais de Rudi Garcia va tenter de rééditer l’exploit qu’il avait su accomplir en huitième, à savoir, éliminer un candidat sérieux au titre: le club de la « Vieille Dame », la Juventus Turin de Cristiano Ronaldo. La mission s’annonce, cependant, encore plus difficile face à une équipe de Manchester City, résolument déterminée à aller jusqu’en finale cette année.

Le résumé du match

Première Mi-temps:

Côté lyonnais, Rudi Garcia a fait confiance à ses hommes forts. Ainsi, dans son onze titulaire, Depay en attaque, tout comme Caqueret ou Guimaraes dans l’entre jeu, ont été alignés. Côté City, Sterling ou bien encore Jesus, ont été titularisés par Pep Guardiola sur le front de l’attaque.

Virevoltant comme à son habitude, le britannique Sterling s’est très vite signalé sur son côté gauche. A la 2ème minute, son premier bon débordement a quelque peu déstabilisé le bloc assez bas de Lyon. Heureusement, le patron de la défense lyonnaise, Marcelo, était présent pour soulager les siens.

Cependant, cette première occasion n’a pas découragé ces valeureux lyonnais. En effet, malgré quelques difficultés à contenir, notamment, les assauts de De Bruyne côté droit, Lyon s’est montré à son avantage lors d’attaques rapides. La puissance de Toko Ekambi côté gauche, a fait de nombreuses différences, et a notamment permis à Lyon d’obtenir des corners. C’est sur l’une de ces phases arrêtées – à la 9ème -, que Marcal s’est procuré la première occasion lyonnaise. Solide sur ses appuis au moment d’armer sa reprise de volée, ce dernier a malheureusement buté sur le dernier rempart des Citizens, Ederson.

Galvanisé par cette première occasion, Lyon s’est petit à petit imposé au sein de l’entre jeu. A l’aise dans les transmissions, les joueurs de Rudi Garcia ont réellement développé un jeu de possession de balle très intéressant. Après une première occasion gâchée par Houssem Aouar à la 20ème, Lyon a définitivement pris les devants dans ce match. En effet, suite à un excellent mouvement de Ekambi, Cornet a profité d’une défense adverse inexistante pour marquer le premier but de cette rencontre à la 23ème. Après une entame lyonnaise parfaite, les Gones ont donc été logiquement récompensés. Maxwel Cornet, déjà auteur de prestations remarquables l’an dernier en phase de groupes contre cette même équipe de Manchester City, a ici réédité son exploit de taille ! C’est le quatrième but que ce dernier marque contre la formation de Pep Guardiola.

Suite à cette ouverture du score, Manchester a immédiatement tenté de répliquer. Cependant, ni Kevin de Bruyne – 29ème -, ni Raheem Sterling – 31ème -, n’ont réussi à franchir le solide dernier rempart de Lyon, Anthony Lopes.

Les dix dernières minutes ont été à l’avantage de Manchester City. Cependant, la justesse et l’intelligence d’Anthony Lopes et de ses défenseurs, ont permis à Lyon de garder son avance au tableau d’affichage. Malgré une grande débauche d’énergie de la part de Sterling notamment, Manchester est finalement rentré à la pause, mené d’un but à zéro.

A lire aussi: Ligue des champions – Quart de finale: Choupo-Moting se mue en sauveur et qualifie le PSG face à l’Atalanta (1-2)

Deuxième Mi-temps:

Au retour des vestiaires, Manchester City s’est appliqué à conserver le ballon. Cette possession de balle, à l’avantage des hommes de Guardiola, ne leur a cependant pas offert d’énormes occasions. En effet, Manchester City a notamment souffert d’une certaine imprécision dans les transmissions, une fois aux abords de la surface lyonnaise. Ainsi, Cancelo côté gauche, tout comme De Bruyne – sur corner notamment – n’ont jamais réussi à trouver leurs partenaires au point de pénalty.

Cependant, à force d’user cette défense lyonnaise, Manchester a fini par trouver la faille. C’est à la 69ème, que Sterling a fait la différence depuis son côté gauche. Sa vitesse lui a permis de se retourner pour adresser une passe en retrait vers Kevin de Bruyne. Arrivant lancé, le belge n’a eu aucune difficulté à armer sa frappe et à tromper, dans la foulée, le goal portugais des Gones.

Cette égalisation est apparue comme logique, tant Lyon a eu des difficultés à ressortir proprement la balle de son camp au retour de la pause. On pensait alors, que ce but allait être le signal annonçant une véritable montée en puissance des Citizens dans ce match. Cependant, les changements opérés par Rudi Garcia suite au but de De Bruyne, ont fait la différence. En effet, quatre minutes seulement après son entrée à la place de Depay, Dembelé s’est retrouvé à la conclusion du second but lyonnais. Coaching gagnant, donc, pour l’ancien technicien de l’Olympique de Marseille !

Mais Lyon ne s’est pas arrêté là ! Dans la foulée de cette énorme occasion ratée par Sterling – 86ème -, Dembelé est venu s’offrir un doublé, sans doute le plus important et le plus improbable de sa carrière !

Bilan du match

Après la Juventus, Lyon accroche donc à son tableau de chasse, une nouvelle grosse écurie européenne. Quel exploit réalisé par Lyon ce soir ! Leur détermination et leur envie de jouer pleinement ce match, sans trop se livrer, mais en se montrant offensif tout de même, ont mis à mal cette équipe britannique de Manchester, méconnaissable ce soir. Lyon peut donc maintenant se projeter sur les demies, et sur un nouvel adversaire de taille: le Bayern Munich.

Pour Manchester City, cette défaite quasi improbable va sans doute fragiliser plus encore Pep Guardiola, qui n’a encore jamais dépassé le stade des quarts de finale avec Manchester, bien qu’ayant dépensé des sommes astronomiques pour se procurer les joueurs qu’il désirait. Cette défaite sonne la fin de saison côté Citizens. Cette équipe, après avoir perdu son statut de champion d’Angleterre au profit de Liverpool, va devoir désormais se tourner vers l’avenir, en tentant d’oublier cette saison catastrophique !

Suivez-nous sur la page officiel du Monde du sport sur Twitter pour rester informé et suivre l’actualité du site: à très vite sur Twitter

Gabriel Moser.

Publié par Gabriel Moser

Rédacteur en chef du site. Passionné du sport en général. J’ai créé ce site pour apporter une information riche, précise et de qualité au monde du sport. N’hésitez pas, si vous voulez me contacter, à m’envoyer un courriel à l’adresse suivante 📥 gabriel.moser1515@gmail.com

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :