Europa League – Quart de finale: Sans trembler, le Shakhtar inflige une claque à Bâle et s’envole en demie ! (4-1)

Taison, à la lutte face à deux joueurs de Bâle.
Publicités

Les quarts de finale de la petite coupe d’Europe se poursuivent. Au programme ce soir, le match entre les Suisses du FC Bâle et les ukrainiens du Shakhtar. Le champion d’Ukraine est largement favori avant ce match, mais va tout de même devoir faire attention à cette formation Helvète qui sort d’une victoire probante face à l’Eintracht Francfort.

Le résumé du match

Première Mi-temps:

Publicités

La première qualité du Shakhtar est bien sur son attaque. Et cette équipe l’a tout de suite prouvé, inscrivant son premier but dès la 2ème minute de jeu ! L’attaquant ukrainien Moraes, n’a pas tremblé face au goal serbe Nikolic, pour inscrire son sixième but de la saison sur la scène européenne – toutes compétitions confondues.

Sérieux et sûr d’eux la semaine dernière face à l’Eintracht Francfort, les joueurs du FC Bâle ont montré un tout autre visage dans ce match. Face à une équipe qui ne laisse rien passer derrière, les Bâlois ont rencontré d’énormes difficultés à exister dans ce match. C’est donc tout logiquement que le Shakhtar est venu enfoncer le clou à la 22ème, par l’intermédiaire de son virevoltant ailier brésilien, Taison.

Publicités

Malgré déjà une belle avance au tableau d’affichage, les ukrainiens n’ont pas relâché la pression sur les cages suisses. Marlos a notamment raté de peu, à la 39ème, une occasion de 3-0 d’une belle frappe enroulée.

En toute fin de première mi-temps, la première franche occasion de Bâle n’a pas changé la donne au tableau d’affichage. Le Shakthar remporte donc haut la main cette première mi-temps.

A lire aussi: Europa League – Quart de finale: Séduisant, l’Inter Milan file en demie après sa victoire face à Leverkusen (2-1)

Deuxième mi-temps:

Publicités

On imagine sans doute, que Marcel Koller, le coach suisse du FC Bâle, a tenté de remotiver ses joueurs une fois face à eux dans le vestiaire. Quoi qu’il en soit, les intentions de cette équipe ont totalement changé au retour des vestiaires. Inexistants offensivement parlant en première mi-temps, les Bâlois se sont projetés, d’entrée de jeu, vers les cages adverses.

Publicités

Ce changement d’état d’esprit a fait du bien à cette équipe, bien que cette dernière se soit montrée imprécise face au but. Arthur a notamment raté deux belles occasions, dont une à la 50ème minute de jeu où ce dernier a perdu son duel face au défenseur central Bondar.

A l’heure de jeu, Koller a été contraint de sortir son expérimenté milieu albanais, Xhaka, après que ce dernier se soit plein d’une douleur à la cheville suite à un contact musclé dans l’entre jeu. C’est le jeune Yannick Marchand, 20 ans, qui a pris sa place.

Publicités

Après l’heure de jeu, le FC Bâle s’est montré plus adroit au sein du milieu de terrain, notamment dans la conservation de la balle. Malheureusement, la finition n’a toujours pas été au rendez-vous. Ainsi, Arthur a raté deux nouvelles occasions, dont notamment une où ce dernier a tenté un retourné acrobatique au point de pénalty.

Après un pénalty refusé par la Var au FC Bâle – 63ème -, c’est le Shakhtar qui a, lui, bien bénéficié d’un pénalty, suite à une faute – 75ème – de l’entrant Marchand. Sûr de sa qualité de frappe, Alan Patrick n’a eu aucune difficulté pour tromper le gardien serbe de Bâle qui lui faisait face. Il inscrit au passage le troisième but de son équipe dans ce match, tout en inscrivant son quatrième but en Europe cette saison. C’est son troisième en Europa League.

Bilan du match

Publicités

En fin de match, après avoir encaissé un nouveau but à la 90ème, le FC Bâle a tout de même réussi à sauver l’honneur. Samuele Campo est, en effet, venu réduire l’écart à 4-1 au tableau d’affichage dans le temps additionnel – 90+2ème. Malheureusement il était déjà trop tard ! Les Bâlois se sont frottés à plus fort qu’eux, et leurs carences défensives face à une attaque ukrainienne virevoltante, ont eu raison de leurs espoirs de qualification. Cependant, cette équipe peut être fière de son parcours européen cette année. Arrivé troisième dans son championnat domestique – la Raiffeisen Super League -, le FC Bâle devra passer par des tours de qualification pour revivre un nouveau parcours européen la saison prochaine. L’expérience acquise au cours de son épopée qui a pris fin ce soir, donnera sans doute, à cette formation, un avantage non négligeable dans ces qualifications.

Publicités

Pour le Shakhtar, l’aventure se poursuit ! Toujours aussi spectaculaire, cette équipe a, à nouveau, remporté haut la main ce match, inscrivant la bagatelle de quatre buts ! Après Wolfsburg et Bâle, les ukrainiens iront donc défier l’équipe italienne de l’Inter Milan.

Suivez-nous sur nos réseaux sociaux pour rester informé et suivre l’actualité du site: à très vite sur Twitter et Instagram.

Gabriel Moser.

Publicités
Publicités
Publicités

Publié par Gabriel Moser

Rédacteur en chef du site. Passionné du sport en général. J’ai créé ce site pour apporter une information riche, précise et de qualité au monde du sport. N’hésitez pas, si vous voulez me contacter, à m’envoyer un courriel à l’adresse suivante 📥 gabriel.moser1515@gmail.com

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :