Fa Cup – 1/4 de finale | Sans briller, Arsenal se qualifie face à Sheffield (1-2)

Deux semaines après la reprise de la Premier League, la Fa Cup fait sa réaparation, elle aussi, sur les pelouses britanniques. Arsenal a eu un parcours assez relevé, jouant notamment contre le Leeds de Marcelo Bielsa, ou bien en affrontant une autre écurie de Premier League, Bournemouth. Pour Sheffield, l’adversaire des Gunners lors de ce match, le parcours a été beaucoup moins difficile. En effet, cette équipe n’a rencontré aucune équipe de Premier League, mais une équipe de cinquième division, et deux, évoluant au sein de la Championship – deuxième division anglaise. Cette partie face à Arsenal, sera donc le premier grand match que jouera cette équipe dans cette édition 2019-2020 de la Fa Cup. Ce match s’annonce très serré, entre deux équipes, au coude à coude au classement. En effet, Arsenal est 9ème, à un point de Sheffield. Lors de cette confrontation en Fa Cup, Arsenal va tenter de gagner ce match pour continuer son aventure dans cette compétition. Cependant, Sheffield a un léger avantage. Celui d’avoir gagné en Premier League à domicile, face à Arsenal en 2019 – score final, 1-0 pour Sheffield.

Publicités

Le résumé du match

Première mi-temps: Arsenal a débuté ce match en monopolisant le ballon, mais en se montrant extrêmement maladroit, à l’image du milieu gauche, Tierney. A l’inverse, l’équipe de Sheffield est apparue beaucoup plus précise, notamment sur phases offensives.

Publicités

A la 9ème minute de jeu, Sheffield a même pensé avoir marqué le premier but du match, suite à un corner. Malheureusement pour l’anglais Lundstram qui était à l’origine de cette action, son but de la tête a été refusé à cause d’une position d’hors-jeu, par la VAR.

Par la suite, Arsenal a continué de faire circuler la balle dans son camp. Cependant, cette équipe a manqué d’inspiration. Les forces offensives présentes, à l’instar de Pépé ou Lacazette, ne se sont donc pas crées d’occasions.

Publicités

Si la différence n’a pas pu se faire dans le jeu lors de ces vingt premières minutes, Arsenal a donc su profité d’une faute d’un défenseur,Basham, sur Lacazette (23ème) pour ouvrir le score sur pénalty. Nicolas Pépé n’a eu aucun mal à tromper Henderson, le gardien adverse. Ce pénalty est intervenu au meilleur moment pour Arsenal. Ainsi, malgré une entame bien pâle, les hommes de Arteta ont marqué en premier.

Publicités

Galvanisé par ce but, Arsenal va repartir très vite à l’attaque: Lacazette et Pépé ont combiné ensemble pour la première fois à la 27ème. La passe en profondeur de Lacazette était excellente, mais Pépé, l’ancien lillois, a raté son duel face au gardien adverse.

Suite à cette action, les deux équipes ont développé un jeu beaucoup moins offensif. Au terme de cette première mi-temps, Arsenal peut s’estimer heureux de mener au score. En effet, cette formation n’a pas réellement brillé lors de ce premier acte, et surtout lors du premier quart d’heure. Cependant, la chance a semblé être du côté d’Arsenal, plutôt que du côté de Sheffield à qui on a refusé un but.

Publicités

Deuxième mi-temps: Plus de vitesse, de précision et d’envie étaient attendues lors de cette seconde mi-temps, tant du côté des Gunners, que du côté de Sheffield, pour enflammer cette partie et la rendre spectaculaire.

Publicités

Après un nouveau but de Sheffield refusé pour une position de hors-jeu à la 59ème, cette dernière équipe va, au bout du bout, marquer ce but qui lui échappait, à la 87ème. L’avant-centre McGoldrick est venu tromper une défense d’Arsenal bien trop friable et statique. Cette dernière a, d’ailleurs, failli se faire surprendre à la 89ème, sur la frappe de Sharp, mais Martinez était là pour repousser cette tentative menaçante.

Publicités

Ce sont les dernières minutes qui ont été totalement folles. En effet, après un match très mou, Sheffield est allé marquer le but égalisateur, avant qu’Arsenal ne reprenne l’avantage dans les arrêts de jeu, à la 90+1’, suite au but de l’entrant Ceballos.

Publicités

Le bilan du match

Publicités

Arsenal c’est donc, dans les dernières minutes, fait peur, mais a réussi à revenir au score. Cette victoire, si elle a été difficile, est tout de même une bonne chose pour le nouvel entraîneur Arteta. Ce dernier n’en retiendra, cependant, que le score final, tant le jeu développé par son équipe a été médiocre sur l’ensemble des 90 minutes.

Pour le promu Sheffield, cette coupe n’était pas un réel objectif – au contraire d’Arsenal qui souhaite ainsi aller chercher l’Europa League. Cette défaite ne va donc pas réellement impacter cet effectif, qui a déjà réalisé une superbe saison en assurant son maintien très rapidement.

Publicités

Suivez nous sur nos réseaux sociaux, Twitter et Instagram, pour nous faire part de vos réactions, et suivre l’actualité du site !

Gabriel Moser.

Publicités
Publicités
Publicités

Publié par Gabriel Moser

Rédacteur en chef du site. Passionné du sport en général. J’ai créé ce site pour apporter une information riche, précise et de qualité au monde du sport. N’hésitez pas, si vous voulez me contacter, à m’envoyer un courriel à l’adresse suivante 📥 gabriel.moser1515@gmail.com

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :