Bundesliga – 33ème j. | Multiplex: Dortmund officiellement deuxième, le Werder, quasiment relégué !

La saison 2019-2020 de Bundesliga, touche bientôt à sa fin. Ce samedi après-midi, se tient, en effet, l’avant dernière journée. Pour clore ce nouvel exercice, les deux dernières journées auront lieu sous forme de grand multiplex, avec l’ensemble des huit rencontres, programmées à 15h30. Au programme notamment, le Bayern Munich, déjà champion, qui recevra Fribourg (8è), toujours en course pour une place en Europa League. Cologne accueillera l’Eintracht Francfort, qui peut également encore prétendre à une place européenne en cas de victoire à l’extérieur. Le Herta Berlin recevra dans son antre, le Bayer Leverkusen, qui pourrait, à la faveur d’une victoire, remonter sur le classement. Ainsi, Leipzig (3è), devra se méfier de cette équipe, et venir à bout du Borussia Dortmund (2è), pour préserver sa troisième place et revenir aux trousses du dauphin. Le Borussia Mönchengladbach, sera, quant à lui, opposé à lanterne rouge, le relégué Paderborn, pour tenter de ravir au Bayer, une place qualificative pour la grande coupe d’Europe, la Ligue des Champions. Enfin, un dernier match sera décisif, et donc passionnant à suivre: l’opposition entre le 15ème et premier non relégable, Mayence, face au 17ème, le Werder Brême. Cette dernière équipe n’a pas d’autres choix, que de s’imposer à l’extérieur pour croire encore un peu, au maintien.

Publicités

Bayern Munich – Fribourg: 3-1

Le Bayern, déjà champion, ne sait cependant pas reposé sur ses lauriers en début de match. Ainsi, les coéquipiers de Benjamin Pavard, ont tiré sept fois au but en moins d’un quart d’heure, avant de faire craquer le malheureux goal allemand Ulreich, à la 15ème. Sur ce but, le polonais Lewandowski n’a pas été à la conclusion, mais au départ de cette action, servant parfaitement son coéquipier Joshua Kimmich. A noter que l’allemand inscrit ici son quatrième but de la saison, après avoir déjà fait trembler les filets, notamment dans le dernier Klassiker.

Publicités

Par la suite, le Bayern a continué de presser très haut cette équipe de Fribourg. Très à l’aise dans le jeu, à l’instar de Goretzka ou bien encore, du jeune français Cuisance, les bavarois se sont installés dans la partie de terrain de Fribourg. Le but du break n’a pas tardé à arriver, tant le Bayern a eu des espaces pour combiner. Ainsi, à la 24ème, Lewandowski, après être devenu passeur décisif, est devenu également buteur, de la tête.

Publicités

Malgré une domination bavaroise, étouffante pour Freiburg, cette équipe n’a pas baissé les bras. Ainsi, Schmid, à la 33ème, a profité d’un espace dans le dos de la défense bavaroise, pour s’infiltrer côté droit, et venir trouver son coéquipier Holer. Bien placé, ce dernier n’avait plus qu’à pousser, au fond des filets, ce ballon.
2-1 au tableau d’affichage, cette réduction du score n’a pas plus aux hommes de Flick, qui ont redoublé d’efforts pour reprendre une avance de deux buts. Hernandez, qui honorait aujourd’hui sa première titularisation en Bundesliga depuis sa grande blessure, s’est distingué à la 37ème, sur un bon débordement depuis son côté gauche. Le français s’est parfaitement défait du pressing adverse pour venir trouver Lewandowski, qui a réussi à marquer dans la foulée. Même une fois champion, ce dernier continue d’affoler les compteurs, et de faire briller son équipe !

Publicités

3-1 à la fin de la première mi-temps, l’objectif était atteint pour le Bayern. Les joueurs se sont donc un peu ménagés par la suite, ne tirant même pas une seule fois au but en seconde mi-temps.

Au terme de ce match, le Bayern engrange donc à nouveau trois points, et pourra, s’il gagne son prochain match, passer la barre symbolique des 80 points. Pour Freiburg, l’Europe n’est désormais plus atteignable puisque Hoffenheim (7è) a désormais quatre longueurs d’avance.

Publicités

FC Cologne – Eintracht Francfort: 1-1

Alors que sur toutes les autres pelouses, les buts ont été nombreux et rapides, cette confrontation a été assez fermée, avec seulement un tir cadré pour Francfort, comme pour Cologne, alors que le tableau d’affichage, indiquait déjà plus de quarante minutes de jeu, écoulées. Finalement, le premier but est bien arrivé, et c’est Cologne qui a pris les devants. En effet, l’équipe locale a profité d’une faute d’un joueur de Francfort – Rode en l’occurrence – dans sa surface de réparation, pour ouvrir la marque sur pénalty.


Publicités

Kainz s’est chargé de le tirer, non s’en avoir ressenti une petite frayeur, quand son ballon a touché le poteau. Heureusement pour ce dernier et pour son équipe, le poteau a bien redirigé le ballon, non pas vers l’extérieur, mais vers l’intérieur des cages de l’Eintracht. Poteau rentrant !

Le discours de Hutter, le coach autrichien de Francfort, à la mi-temps, a sans doute, fait réfléchir les joueurs sur leurs piètres prestations lors du premier acte. Ainsi, le début de cette seconde mi-temps a été tout autre. Francfort, beaucoup plus offensif, a tiré quatre fois en direction de la cage adverse. A la 72ème, Bas Dost, le néerlandais, a été récompensé de sa tentative. Son septième but permet donc à Francfort, de revenir à un partout.

Publicités

1-1 est donc le score final. Francfort est bien revenu en deuxième mi-temps, mais a manqué de créativité pour aller chercher une victoire. Au classement l’Eintracht est 9ème et le Fc Cologne, 14ème.

Hertha Berlin – Bayer Leverkusen: 2-0

Publicités

Si le Bayer a eu la possession de balle en première mi-temps, c’est bien le Hertha qui a ouvert la marque en premier dans ce match. La réalisation est venu des pieds du brésilien Cunha, auteur d’un but magnifique à la 22ème, profitant d’un excellent service plein axe du belge Lukebakio.

En seconde mi-temps, le Hertha Berlin a continué à faire mal à cette formation du Bayer sur contre-attaques. Ainsi à la 54ème, l’ancien milanais Piatek, s’est parfaitement infiltré dans la surface de réparation adverse, pour servir Lukebakio. 2-0 pour le club de la capitale à domicile, qui a donné, sur ce match, une véritable leçon d’efficacité aux coéquipiers de Diaby !

Publicités

Quelle belle victoire pour clore une saison réussie de la part du Hertha ! En effet, empocher trois points face à un cador du championnat, est toujours une performance à souligner. Au classement, Berlin est 10ème, avec 41 points.

Pour le Bayer, cette défaite intervient au pire des moments. Une place en ligue des champions était, en effet, en jeu lors de ce match. Malheureusement, cette contre performance, va sans doute priver Leverkusen de la plus prestigieuse des compétitions. Avec 60 points au compteur, et à deux points de la quatrième place, cette équipe est en ballotage défavorable pour décrocher une place qualificative pour la « coupe aux grandes oreilles ».

Publicités

Mayence – Werder Brême: 3-1

Le match de la dernière chance pour le Werder. Tel était, au coup d’envoi, la phrase qu’avait les joueurs de Brême en tête. Force est de constater, que cet ultimatum leur a mis trop de pression. Ainsi, l’équipe visiteuse est apparue encore plus déboussolée sur ce match, que sur les autres rencontres disputées sur les dernières journées.
Mayence, pas encore sauvé non plus et flirtant toujours avec la zone rouge, a donc profité de cette pâle équipe du Werder. Le break a été fait très rapidement: après le premier but, signé Quaison à la 25ème, Boëtius s’est chargé d’alourdir le score cinq minutes plus tard, à la 30ème.

Publicités

Au sortir de cette première mi-temps, en étant mené 2-0, le Werder n’avait jamais été aussi proche d’une relégation !

La mi-temps a sans doute été l’occasion pour l’entraîneur du Werder, de redonner un peu confiance à ses joueurs. Son discours, que l’on imagine rassurant, a porté ses fruits: Osako, à la 58ème, est venu réduire l’écart (2-1).

Publicités

Galvanisé par ce but, le Werder a cru pouvoir revenir à deux partout pendant plus de vingt minutes. C’était sans compter l’entrée en jeu du suisse, Fernandes. En effet, ce dernier est venu inscrire, à la 85ème, le but – celui du maintien définitif – pour Mayence ! Scénario terrible pour le Werder, qui a pourtant tout donner pour revenir au score durant ce second acte.

Mayence est désormais tranquille, le maintien est assuré ! Classé 13ème, cette équipe compte désormais sept points d’avance sur le barragiste. Pour le Werder, tout se jouera lors du prochain match, face à Cologne, où une victoire sera impérative. Cependant, cette dernière, ne suffira pas forcément au Werder si, dans le même temps, Düsseldorf venait à faire un match nul, ou une victoire à l’extérieur, face à l’Union Berlin.

Publicités

Paderborn – Borussia Mönchengladbach: 1-3

Le match a commencé très fort, puisque le but le plus rapide a été marqué sur cette pelouse. C’est Hermann, l’expérimenté milieu de terrain allemand, qui est venu tromper, dès la 4ème minute de jeu, le goal allemand de Paderborn, Zingerle.

Publicités

L’excellente entame de partie des coéquipiers de Ramy Bensebaini, laissait présager une avalanche de buts par la suite. Cependant, M’Gladbach n’a pas été aussi décisif qu’espéré. En effet, malgré cinq tirs cadrés, aucun but n’est venu s’ajouter à l’addition en première mi-temps.

N’ayant plus rien à jouer, Paderborn a tout de même tenu à sauver l’honneur dans leur stade. Pour se faire, Michel a trouvé le chemin des filets à la 54ème.
Cependant, ce but n’a pas ébranlé outre mesure l’adversaire de Paderborn. En effet, une minute après, Stindl a transformé un pénalty, permettant à son équipe de reprendre les devants (1-2). Ce dernier est même venu alourdir le score, à la 79ème, lui permettant de réaliser un doublé.

Publicités

Le Borussia a donc fait respecter la hiérarchie, en s’imposant chez le relégué Paderborn. Puisque le Bayer a concédé une défaite à Berlin, les coéquipiers de Thuram sont donc désormais troisième, en ballotage favorable pour décrocher une place pour la prochaine ligue des champions. Enfin, pour Paderborn, la mauvaise série continue, mais n’a désormais plus d’importance puisque, la relégation du club est déjà, au grand dam des supporters, actée.

Publicités

Rb Leipzig – Borussia Dortmund: 0-2

Le Rb Leipzig, évoluant pourtant à domicile, n’a pas débuté ce match de la meilleure des manières. Ainsi, c’est bien Dortmund qui s’est créé la première occasion du match, à la 16ème, par l’intermédiaire du prodige norvégien, Haaland. Malheureusement pour ce dernier, sa tentative a été stoppée par le goal hongrois, Gulasci, solide sur sa ligne.

Publicités

Si ce dernier a pu mettre en échec le norvégien, il n’a fait que retarder l’échéance. En effet, à la 30ème, sur un service de Reyna, Haaland a pris sa revanche sur le dernier rempart de Leipzig (0-1).

Bien que ce match, soit le « Top Spiel » de cette journée, le spectacle n’a pas vraiment été au rendez-vous. Les deux équipes ont tenté, successivement, de trouver un moyen pour alourdir le score. Le Rb Leipzig, comme le Borussia, ont trouvé par deux fois, le cadre, mais sans réussite.

Publicités

Il a fallu attendre la 90+2’, pour voir un nouveau but, signé Haaland. Le jeune joueur, transfuge de Salzbourg cet hiver a donc, une nouvelle fois, porté son équipe vers un succès, assurant à son coach, Lucien Favre, une deuxième place dans cette saison 2019-2020. Le Rb Leipzig a, à nouveau, manqué une occasion de passer devant le Borussia, et devra, lors de la prochaine et dernière journée, remporter son match pour finir 3ème, sur le podium.

Publicités

Retrouvez nous sur nos réseaux sociaux, Twitter et Instagram, pour nous faire part de vos réactions, et suivre l’actualité du site !

Retrouvez toute l’actualité de la Bundesliga et du football allemand, en direct, toute la journée, en suivant notre ami Horizon Bundesliga sur Twitter.

Gabriel Moser.

Publicités
Publicités
Publicités
<script data-ad-client="ca-pub-1707499040817833" async src="https://pagead2.googlesyndication.com/pagead/js/adsbygoogle.js"></script>

Publié par Gabriel Moser

Rédacteur en chef du site. Passionné du sport en général. J’ai créé ce site pour apporter une information riche, précise et de qualité au monde du sport. N’hésitez pas, si vous voulez me contacter, à m’envoyer un courriel à l’adresse suivante 📥 gabriel.moser1515@gmail.com

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :