Ligue 2 – Jérémy Ménez et le Paris Fc, ou la lune de miel qui vire au cauchemar.

L’annonce avait surpris et braqué tous les regards sur le Paris Fc quand ce dernier était parvenu à arracher la signature de l’ancienne star du Paris Saint-Germain, l’attaquant Jérémy Ménez, arrivé libre peu de temps après le dernier mercato estival. Après plusieurs mois de compétition, ce dernier exprime, cependant, déjà des envies d’ailleurs. Retour sur le parcours du joueur, et son nouveau passage, cauchemardesque, au sein de la capitale.

Publicités

Son parcours

Le français, repéré à Sochaux lors de la saison 2004-2005, n’a pas arrêté durant sa carrière, de voyager. Après trois ans à Monaco, il atterrit du côté de l’Italie à l’As Rome, avant de venir au PSG où il y laissera un souvenir marquant à tous les supporters. Par la suite, après trois saisons dans la capitale, ce dernier va repartir en Italie, avant de passer du côté des Girondins de Bordeaux. Enfin, en 2017, il décide de découvrir la Turquie, où il y restera une demi-saison, préférant rejoindre le Mexique et l’équipe de Club America.

Publicités

En faisant le choix de l’Amérique, on aurait pu penser que ce dernier était parti pour suivre les traces de André Pierre-Gignac. En effet, l’ancien de l’Olympique de Marseille a fait le choix de s’exiler au Mexique, chez les Tigres UANL. Depuis 2015, il n’a plus quitté cette nouvelle terre d’accueil, hormis pour le rassemblement international des Bleus lors de l’Euro 2016. Cependant, à l’inverse de son compatriote des Tigres qui rayonne, le succès n’a pas vraiment été au rendez-vous pour Jérémy Ménez, en témoigne le nombre de matchs – 18 – qu’il a joués en deux saisons et demies sur le continent américain. L’amour du jeu et de la compétition, l’ont donc poussé à se trouver un nouveau point de chute en 2019, le Paris Fc en l’occurrence.

Une arrivée qui a fait beaucoup de bruit, des objectifs ambitieux

Publicités

En recrutant Jérémy Ménez lors du dernier mercato estival, le Paris Fc souhaitait ainsi, profiter de son formidable élan de la saison 2018-2019, subitement perdu au début de ce dernier exercice 2019-2020. En effet arrivé quatrième lors de l’exercice 2018-2019, le Paris Fc avait pu accéder aux barrages pour tenter de monter en première division. En recevant Lens lors du premier tour, la folie s’était emparée de Charléty – le nom du stade où évolue le Paris Fc. Ainsi, le record d’affluence a été battu avec un nombre de spectateurs, dépassant la barre des 15 000. Pour rappel, en temps normal, la moyenne de spectateurs se rendant au stade – qui n’en est d’ailleurs pas réellement un, puisqu’il est avant tout une piste d’athlétisme – équivaut à environ 3 800 aficionados, mais il est fréquent de voir cette fréquentation passer sous la barre symbolique des 1500 supporters.

Publicités

La folie qui a donc eu lieu du côté de Charléty, pour pousser le Paris Fc en Ligue 1, n’a pas porté ses fruits – l’équipe francilienne a été éliminée aux tirs au but par les nordistes – mais cela a tout de même montré que les gens ne se désintéressaient pas totalement de la vie du second club de la capitale. Bien que dans l’ombre du PSG, le club a su faire montre de son attractivité et est arrivé à jouer sur le registre du club familial, animé par de véritables valeurs, au contraire de son voisin.

La venue de Jérémy Ménez était donc là pour raviver cette flamme d’espoir qui a brillé un temps sur Charléty, avant de s’éteindre complètement du fait de ce mauvais début de saison. Cette stratégie de séduction s’est avérée payante. En effet, le club a fait parler de lui dans la presse, et a sans doute aiguisé l’appétit des parisiens et de tous les autres fans, nostalgiques de « l’époque Ménez » au PSG.

Cependant, si la stratégie de communication a été habile et a fonctionné puisque l’arrivée de Jérémy Ménez, a été remarquée et commentée, l’essentiel était désormais ailleurs.

Publicités

Joli « coup de com’ », mais piètres résultats sur le terrain

Publicités

Bien évidemment, cette stratégie de communication et cette arrivée en grandes pompes, ne pouvaient être bénéfiques que si, sur le terrain, le travail suivait et les résultats arrivaient.

Intronisé au sein de l’effectif parisien alors que ce dernier traversait, à ce moment là, une mauvaise passe, les objectifs fixés par le club étaient pourtant étonnamment élevés pour la suite de la saison. Ainsi, malgré un début d’exercice 2019-2020 catastrophique, l’heure était à l’optimisme et aux regards tournés vers, non pas le bas, mais le haut du classement.

Publicités

Plus qu’une simple question d’image, Ménez était également un argument sportif pour le Paris Fc. En effet, les dirigeants pensaient que, de part son expérience du haut niveau, l’attaquant allait être en mesure de porter ce club jusqu’à l’élite du football français.

Malheureusement, les résultats escomptés ne sont jamais arrivés, et si Jérémy Ménez, sur le terrain, se montrait plus actif que ses coéquipiers, il ne pouvait porter à lui seul, dix joueurs perdus sur un rectangle vert lors de chaque match.

Publicités

La tentative de recruter Ménez pour permettre au Paris Fc de s’extirper le plus rapidement des bas-fonds de la Ligue 2, était perçue comme une tentative intéressante, mais d’autres recrues de qualités et d’expériences auraient également dû rejoindre l’effectif pour permettre au club d’accomplir ses objectifs.

Un retour en France qui vire au cauchemar

Publicités

Le club a donc fait preuve de crédulité, pensant que l’ancienne gloire du PSG allait pouvoir porter, à elle seule, un effectif tout entier. S’il y a eu une nette amélioration dans le jeu de cette équipe suite à l’arrivée du joueur en question, en aucun cas cette dernière n’a pu suffire au Paris Fc, pour retrouver les sommets qu’il a atteints en fin de saison dernière.

Pour le Paris Fc et pour Jérémy Menez, cet arrêt prématuré des compétitions les a donc grandement arrangés.

L’appel de l’Italie

Publicités

Le come back de Jérémy Ménez dans l’Hexagone, et surtout au sein de la capitale, ressemblera-t-il ainsi, toujours à cette demi-saison, raccourcie du fait de la pandémie ?

Publicités

Si l’on regarde son parcours, on ne peut qu’être triste de cette courte période, qui risque d’entacher la carrière hexagonale de Jérémy Ménez.
Bien que ce dernier affectionne tout particulièrement la France, il aurait, lui-aussi, et à juste titre, été refroidi par ce retour. De plus, le joueur trentenaire n’aurait également pas trouvé le championnat de Ligue 2, réellement à son goût.

Les échanges plutôt houleux entre le Paris Fc et son camp, ainsi que les mauvais résultats sportifs, le poussent donc à aller voir ailleurs. Et, selon nos informations et les rumeurs qui fleurissent dans la presse européenne, il aurait sur sa table, de nombreuses pistes qui s’offriraient à lui.
En effet, Jérémy Ménez bénéficie toujours d’une excellente côte à l’étranger. Ainsi, l’Italie et des clubs de Série A, auraient déjà pris des renseignements concernant le joueur, reconnu pour son talent dans les contrées romaines et milanaises.

Publicités

Par ailleurs, bien que l’expérience de l’Amérique ne l’ait pas convaincu, ce dernier peut encore avoir la possibilité de découvrir d’autres championnats exotiques très en vogue, et toujours friands de ces profils de « ex-star » en recherche d’un nouveau club pour encore quelques années. Parmi ces championnats qui pourraient être des solutions d’échappatoire pour le français, on retrouve le Quatar, ou bien encore les Émirats arabes unis. La Chine aussi peut être une solution, bien que, désormais, le gouvernement tente de réguler les transferts et salaires exorbitants mis en place par les clubs locaux pour attirer les anciens grands noms du football européen.

Publicités

Enfin, un avenir en France, et une nouvelle année sous les couleurs du Paris Fc semblent peu probables. En effet, le contexte footballistique du Paris FC, à savoir une lutte pour le maintien, ou du moins un objectif nettement inférieur que celui d’une montée l’an prochain en Ligue 2, ne l’enchanterait pas. En froid avec ses dirigeants, ce dernier ne compte sans doute pas prolonger son bail avec la capitale, et partir libre vers une nouvelle destination.

Retrouvez nous sur nos réseaux sociaux, Instagram et Twitter, pour suivre l’actualité du site, et nous faire part de vos réactions.

Gabriel Moser.

Publicités
Publicités
Publicités
Publicités

Publié par Gabriel Moser

Rédacteur en chef du site. Passionné du sport en général. J’ai créé ce site pour apporter une information riche, précise et de qualité au monde du sport. N’hésitez pas, si vous voulez me contacter, à m’envoyer un courriel à l’adresse suivante 📥 gabriel.moser1515@gmail.com

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :