Tipico Bundesliga (Autriche)-J23: Accroché à Mattersburg, Altach concède le nul (1-1).

Le retour du championnat intervient ce soir, à 18h30, avec deux confrontations dans le « Groupe relégation » du championnat – qui comprend les équipes classées entre la 7ème et 12ème place, soit la dernière. Mattersburg – Altach, voici la belle confrontation en ouverture qui est programmée. A huit clos, Mattersburg – 11ème, avec neuf points au compteur avant ce match- , dans son stade, le Pappelstadion, tentera de se défaire de l’équipe d’Altach, classée, quant à elle, à la 8ème place. En cas de victoire, Altach pourrait doubler l’Austria Vienne – également à douze points – avant son match à 20h30, face à Admira. Enfin, pour Mattersburg, une victoire serait une bonne chose, et permettrait aux hommes de Franz Ponsweiser, de revenir aux trousses de son adversaire du soir. En effet, en cas de victoire à domicile, les deux équipes seraient à égalité de points.

Publicités

Le résumé du match

Première mi-temps: Le premier quart d’heure de jeu a donné lieu à des échanges plutôt équilibrés, bien que Altach se soit montré plus entreprenant dans l’entre jeu. Le latéral droit de cette formation de Altach, Thurnwald, s’est montré très offensif en début de période, permettant à ses coéquipiers d’occuper la surface adverse, et de mettre la pression, de ce fait, sur les cages de Mattersburg. Cette domination d’Altach dans l’entre jeu, a porté ses fruits, et c’est par l’intermédiaire de Schreiner, le milieu de terrain situé dans le couloir droit, que cette formation visiteuse a ouvert le score. 1-0 à la 17ème minute de jeu.

Surpris par ce but, les joueurs de Mattersburg n’ont cependant pas tardé à réagir. En effet, à la 20ème, profitant d’un bon coup franc tiré par le numéro 30, Jano va inscrire le but égalisateur pour son équipe. Une belle tête, bien déviée au premier poteau, trompant le malheureux gardien adverse, Ozegovic. A la 27ème, Altach n’était pas loin de marquer le second but dans cette période. En effet, le magnifique coup franc lointain de Johannes Tartarotti, a failli offrir la possibilité à Meilinger d’alourdir le score en faveur de son équipe. Malheureusement, sa reprise, du bout du pied, est venue s’écraser sur la barre transversale du but adverse. Par la suite, Altach a continué à se montrer le plus dangereux dans cette partie. Profitant des grands espaces laissés par les milieux de terrain de Mattersburg, les hommes de Alex Pastoor ont cherché à allonger leurs passes, tentant de casser les lignes pour déstabiliser leur pâle adversaire du soir. Seul Kuen, aux avant-postes, s’est réellement signalé durant cette première période au sein du camp de Mattersburg. En effet, toutes les autres armes à vocation offensive des blancs et verts de Mattersburg, ont peiné à exister.

A la fin de cette première mi-temps, si le score au tableau d’affichage est un score de parité – 1-1-, c’est bien Altach qui a le plus brillé et dominé durant ces 45 premières minutes. Agressifs et toujours en mouvements, l’équipe visiteuse a bousculé un bloc de Mattersburg, trop statique et semblant manquer de jus. Malgré un rapide sursaut, trois minutes seulement après le but d’Altach, Mattersburg n’a jamais su construire un jeu propre et fluide, perdant trop souvent la balle, où se montrant imprécis, à l’image de Kuen sur le côté gauche.

Publicités

Deuxième mi-temps: Sans doute déçu de la trop timide prestation de ses joueurs, Franz Ponweiser a du appuyer, dans sa causerie de mi-temps, sur l’absence d’engagement qu’avait montré sa formation, Mattersburg, sur le terrain. Au vue de l’entame des locaux lors de ce second acte, on peut penser qu’ils ont su retenir les conseils prodigués par leur coach. En effet, on a pu assister à un jeu beaucoup plus offensif de la part de Mattersburg. En témoigne, les débordements, côté gauche, de Mahrer le latéral, qui ne s’était encore jamais manifesté en première mi-temps dans la surface adverse du terrain. Malgré cela, c’est la formation de Altach, mise en confiance par sa bonne première mi-temps, qui a développé le jeu offensif le plus dangereux au retour des vestiaires. A l’image de Schreiner, Altach a su perforer, par des débordements incessants dans les couloirs, la défense resserrée des blancs et verts.

Par la suite, Mattersburg a tenté d’allonger son jeu pour parvenir (enfin) à combiner avec leurs éléments offensifs situés aux avant-postes. Malheureusement, par deux fois en l’espace de une minute (64 et 65ème minute), ces derniers se sont montrés maladroits. Cela a été le cas de Kuen, ratant sa reprise du ballon dégagé des points par Kuster, le goal d’Altach.

Altach, après avoir eu la maitrise de la possession, a décidé de s’économiser, et de procéder en contre-attaques. Mattersburg maladroit dans sa protection du ballon, s’est très souvent exposé à des contres. Cependant, ces derniers ont souvent été mal négociés, Altach se montrant maladroit, une fois arrivé devant le but. Ainsi, à la 79ème, Gebauer, le numéro 7 de cette équipe, a manqué de spontanéité, effectuant un contrôle trop long, alors qu’il aurait simplement dû reprendre en première intention ce ballon au point de pénalty.

En fin de match (86ème), Bürger l’entrant, a failli donner l’avantage à son équipe dans ce match, réalisant, au passage, l’action la plus dangereuse de son équipe lors de cette partie. Cependant, vigilant sur sa ligne, Kuster s’est imposé face au grand gabarit et numéro 33 de cette formation de Mattersburg.

Au terme de ce match, les joueurs d’Altach peuvent nourrir quelques regrets. En effet, avec plus de lucidité devant le but, cette formation aurait pu s’imposer. Au classement, Altach prend, provisoirement, la première place du classement de ce « Groupe relégation » en attendant le résultat de l’Austria Vienne face à l’Admira.

Du côté de Mattersburg, ce match nul est un bon point pris face à une équipe plus forte. Seulement, ce score de parité ne doit, aucunement satisfaire pleinement cette formation mais plutôt, lui donner des pistes pour améliorer son jeu dans l’optique des prochains matchs. La défense va devoir se montrer plus solide notamment, tandis que, l’attaque va devoir prendre plus possession de la largeur du terrain pour rendre son influence sur le jeu, plus grande. Au classement, Mattersburg grimpe, provisoirement, d’une place et se retrouve 10ème.

Publicités

Retrouvez-nous sur nos réseaux sociaux, Twitter et Instagram, pour nous faire part de vos réactions et instaurer une forme d’interactivité entre nos rédacteurs et vous, les lecteurs.

Passionné par le football autrichien, ou juste curieux d’en savoir un peu plus ? Une seule adresse, Foot en Autriche sur Twitter. Retrouvez toute la journée, en direct, l’actualité du championnat de D1 et D2, ainsi que les grands rendez-vous de l’équipe nationale !

Gabriel Moser.

Publicités
Publicités
Publicités

Publié par Gabriel Moser

Rédacteur en chef du site. Passionné du sport en général. J’ai créé ce site pour apporter une information riche, précise et de qualité au monde du sport. N’hésitez pas, si vous voulez me contacter, à m’envoyer un courriel à l’adresse suivante 📥 gabriel.moser1515@gmail.com

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :