2. Bundesliga – 29ème j. | L’Arminia Bielefeld joue à se faire peur, et arrache la victoire en toute fin de match (1-2).

L’affiche de ce samedi, programmée en début d’après-midi en seconde division allemande, était bien sûr, le déplacement du leader, l’Arminia Bielefeld, sur la pelouse du 7ème, la formation de Holstein Kiel. Un match capital pour le 1er au classement, dans l’obligation de se relancer après trois matchs nuls d’affilée.

Publicités

Le résumé du match

Première mi-temps:

Dès le début du match, le leader Bielefeld a su mettre la pression sur cette formation de Kiel. Arminia a eu beaucoup d’occasions à se mettre sous la dent. Emmenée par Klos, l’habile numéro 9, cette formation a su trouver des espaces dans la défense adverse. Si Kiel a du attendre la 22ème minute avant de voir Bielefeld marquer dans cette rencontre, c’est bien grâce à leur gardien de but. En effet, ce dernier a été impérial, montrant d’excellents réflexes, comme lors de cette frappe enchainée de Klos à la 13ème, qu’il arrive à dégager. On ne peut rien lui reprocher sur l’action victorieuse de Clauss – 23ème, amenant le premier but de l’Arminia – puisque qu’il n’a pas pu compter sur l’aide de ses défenseurs. En effet, Clauss – le milieu de terrain et non Klos l’avant-centre -, suite à un bon ballon en retrait du numéro 9 de son équipe, a réussi à trouver le chemin des filets, profitant d’une ligne défensive absente.

Les défenseurs centraux de Kiel ont, ainsi, éprouvé les plus grandes difficultés à rester attentifs lors des phases offensives de l’équipe adverse. Sans explication, lors de ces phases du jeu, il n’était pas rare de les voir réparti, en deux groupes distincts sur les côtés, ce qui laissait à l’Arminia et ses attaquants, un chemin direct vers le but.

En fin de première mi-temps, les attaquants de Kiel, se sont timidement aventurés dans la surface adverse. Malheureusement, ils ont souffert de leurs trop nombreuses pertes de balle, à l’image de Meffert.

Publicités

Deuxième mi-temps:

En première mi-temps, la tension n’était pas vraiment palpable, au contraire de la seconde mi-temps, bien plus vive et engagée. Kiel est parti à l’attaque dès le retour des vestiaires. Cette équipe s’est signalée de nombreuses fois aux abords de la surface de réparation. Ainsi, à la 51ème, Reese, tout juste rentré, parvenait à trouver, par l’intermédiaire d’un très beau centre, la tête Muhling. Une belle et décisive action collective, qui a permis à Kiel de marquer ce but égalisateur. Tout était donc à refaire pour l’Arminia. Kiel, galvanisé par ce but, a été l’équipe la plus entreprenante par la suite, touchant même, par deux fois, les montants du but adverse.

Durant ces phases de jeu à l’avantage de la formation locale, la bonne entente entre Mulhing et Iyoha – l’avant centre – a fait beaucoup de mal à l’Arminia. Les deux joueurs, très agiles dans les petits espaces, ont réussi de nombreuses fois, à trouver des brèches dans la défense adverse. Lee, le sud coréen, les a également bien épaulé, se montrant disponible vis à vis de ces derniers. C’est l’aspect collectif, et cette cohésion de groupe qui est réellement ressorti de la prestation de Kiel en seconde mi-temps. Chaque joueur s’est montré pleinement engagé dans le match et, aucun n’a semblé perdu ou manquer de rythme.

Plus vulnérables, les joueurs de Bielefeld, quant à eux, ont beaucoup moins rayonné sur le plan offensif. En première mi-temps, leurs actions étaient construites. En deuxième mi-temps, une lecture approximative du jeu et des tirs de loin précipités, ont pris le relais. L’aspect mental de cette équipe a réellement fait défaut lors de ce second acte.

Après plusieurs franches occasions de Kiel, malheureusement pas décisives, c’est l’Arminia qui, contre toutes attentes, a su trouver les ressources pour marquer ce but victorieux. Schipplock s’en est chargé de la tête à la 90+3’, soit au bout du temps additionnel.
Après trois matchs nuls, l’Arminia a enfin réussi à retrouver la victoire, même si cette dernière n’a pas été simple. Cependant, l’essentiel est là: l’Arminia Bielefeld reprend une avance confortable, de huit points sur son dauphin. Il faut espérer que cette victoire, obtenue à l’arrachée, va faire prendre conscience à ce groupe, qu’il est important de tout donner à chaque match lorsque l’on vise une promotion dans l’élite du football allemand.

Publicités

Suivez nous sur nos réseaux sociaux, Twitter et Instagram, pour être au courant, dès qu’un nouvel article sort, mais également pour nous faire part de vos commentaires et instaurer une forme d’interactivité entre nos rédacteurs et vous, les lecteurs.

Retrouvez toute l’actualité de la Bundesliga et du football allemand, en direct, toute la journée, en suivant notre ami Horizon Bundesliga sur Twitter.

Gabriel Moser.

Publicités
Publicités
Publicités

Publié par Gabriel Moser

Rédacteur en chef du site. Passionné du sport en général. J’ai créé ce site pour apporter une information riche, précise et de qualité au monde du sport. N’hésitez pas, si vous voulez me contacter, à m’envoyer un courriel à l’adresse suivante 📥 gabriel.moser1515@gmail.com

Un avis sur “2. Bundesliga – 29ème j. | L’Arminia Bielefeld joue à se faire peur, et arrache la victoire en toute fin de match (1-2).

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :