Bundesliga – 28ème j. | Wolfsburg impressionne à Leverkusen, Francfort revient de nul part et arrache le nul !

Après un Klassiker plein de suspense, mais sans avalanche de buts (voir l’analyse ici), il est temps de se plonger dans ce multiplex exceptionnellement programmé un mardi soir. Au programme, l’alléchante confrontation entre le Bayer Leverkusen – 4ème – et Wolfsburg – 6ème. Un match entre deux équipes de haut de tableau, mais aux dynamiques qui divergent. Egalement à l’affiche, la confrontation entre M’Gladbach et le Werder Brême. Une affiche très déséqulibrée, puisque le Borussia lutte pour une place sur le podium, tandis que Brême, se bat pour sa survie en Bundesliga. Enfin, la dernière affiche de la soirée, oppose Francfort à Freiburg. Cette dernière formation – classée 7ème avant ce match – tentera de se relancer dans la course à l’Europa League.

Publicités

Bayer Leverkusen – Wolfsburg: 1-4

La première occasion de ce match, est arrivée très tardivement dans une partie plutôt molle. C’est Havertz, qui s’est signalé en premier, à la 38ème minute, reprenant de la tête, un centre long et flottant. Malheureusement, sa déviation intelligente, est passée juste au-dessus de la barre transversale, venant choir sur les filets situés en haut du but tenu par Casteels. Alors que cette action laissait présager une montée en puissance du Bayer, Wolfsburg a totalement renversé ce match, en venant, sur coup-franc, ouvrir la marque. Ainsi, à la 43ème, Arnold a été l’auteur d’un coup franc mémorable, qui a parfaitement trouvé la tête du défenseur central Pongracic. Le sublime coup de tête de ce dernier, vient parapher une action parfaitement réalisée par les Loups. Ces derniers ont réussi à déjouer le scénario qui semblait déjà écrit, et se sont retrouvés devant au tableau d’affichage à la mi-temps.

Galvanisés par cette réalisation en fin de première mi-temps, les hommes de Galsner, l’entraîneur autrichien de Wolfsburg, ont tenté de mettre la pression au Bayer. Ils n’étaient pas loin de marquer le but du break, par l’intermédiaire de Brekalo. Heureusement, Leverkusen a pu compter sur son fidèle et solide dernier rempart, le goal Hradecky.

A la 65ème, l’inévitable Arnold, déjà décisif lors du premier coup-franc, a récidivé… à nouveau sur coup de pieds arrêté. Bien que son ballon est été dévié par le mur adverse, l’action et la place choisit, par le tireur, pour loger son ballon, récompense très justement son équipe. Cette dernière va aller inscrire, un nouveau but, pour enfoncer le clou dans ce match. Cette fois-ci, la réalisation n’est pas venue d’Arnold, ni d’un de ses coups-francs, mais de Steffen. Ce dernier a parfaitement repris, de la tête, un centre que lui a adressé Joao Victor.

Inarrêtable, les Loups de Wolfsburg ont fait honneur à leur surnom… en inscrivant un nouveau but, par l’intermédiaire de Pongracic. A nouveau sur un coup-franc de Arnold, le défenseur a réussi à retrouver le chemin du but.

À la 86ème minute, Leverkusen a enfin trouvé le chemin des filets, pour sauver – un peu- l’honneur. L’expérimenté milieu de terrain autrichien de 32 ans, Baumgartlinger s’est chargé de ce but.

Cette réduction du score n’aura servi à rien. Cette défaite marque un grand coup d’arrêt pour la formation de Leverkusen. Pour Wolfsburg, cette victoire est un excellent résultat puisque cette équipe conforte sa 6ème place, d’autant que Freiburg, dans le même temps, a été tenu en échec à Francfort.

Publicités

Werder Brême – Borussia Mönchengladbach: 0-0

Très peu de bons mouvements intéressants durant cette première mi-temps. La défense de Brême n’a pas fait dans la dentelle durant ce premier acte, récoltant deux cartons jaunes.

A la 50ème, le Werder Brême n’était pas loin d’ouvrir la marque dans cette rencontre peu passionnante. Mais, Rashica, auteur d’un beau coup franc, a vu sa tentative être repoussée par l’excellent Sommer qui, coups sur coup, a été impérial et a permis à son équipe, de ne pas sombrer dans ce match. Par la suite, Brême a joué de manières plus libérées, prenant plus de libertés. En témoigne la frappe du milieu défensif Klaassen, à la 57ème minute.

En fin de match, M’Gladbach a manqué, tout comme le Werder, de jus, pour tenter d’ouvrir la marque dans ce match.

Le Borussia, après une défaite le week-end passé à Leverkusen, a manqué une bonne occasion de doubler le Bayer au classement. Un nul face à l’avant-dernier du classement, est un résultat bien trop maigre pour assouvir les ambitions de podium et de Ligue des champions de cette formation.

Publicités

Eintracht Francfort – Fribourg: 3-3

Francfort a débuté ce match avec beaucoup d’envie. Kostic, le meneur de jeu de cette équipe s’est montré dangereux à la 8ème minute. Cependant, Fribourg, solide sur le plan défensif, parvenait à repousser cette tentative adverse. A la 22ème minute, la pression s’est intensifiée aux abords de la surface de réparation de Fribourg, lorsque Bas Dost s’infiltrait astucieusement dans cette dernière. Malgré ce bon mouvement, sa frappe passait à quelques centimètres du côté gauche des cages tenues par Schwolow.

Après ces bons mouvements de Francfort, on s‘attendait à voir les coéquipiers de Kevin Trapp, marquer en premier dans cette confrontation. Pourtant, à la surprise générale, c’est Fribourg qui a trouvé le chemins des filets en premier dans ce match – à la 26ème-, par l’intermédiaire de l’italien Grifo. A noter le troisième buts de la saison pour ce joueur.

Dans une partie équilibrée et plaisante, le portugais Silva est venu redonner espoir à Francfort en marquant, d’une tête rageuse, le but égalisateur. Un but qui est intervenu à la 35ème minute.

Au retour des vestiaires, la première grande occasion est à nouveau venu de la tête prolifique, du portugais Silva. Mais, au grand dam de Hutter, Francfort et son attaquant, ont raté le cadre de quelques centimètres.

Cette occasion a réveillé cette équipe de Freiburg, qui a trouvé les ressources pour passer devant au tableau d’affichage. A la 67ème, sur coup-franc, Petersen plaçait parfaitement sa tête pour le 1-2. Puis, dans la foulée, son coéquipier Holer venait, sur un service de Grifo, inscrire le but du break pour son équipe à la 69ème minute. Ainsi, en l’espace de deux minutes, Freiburg avait renversé cette équipe de Francfort, qui apparaissait totalement déboussolée – à l’image de Kevin Trapp – après ces deux attaques victorieuses de Fribourg. Il a fallu attendre une bourde incompréhensible de la part de Koch, le défenseur central, pour voir Francfort, revenir à une longueur de Freiburg. Au tableau d’affichage, le score était de 2-3 à la 79ème, après que Kamada est profité de cette erreur adverse incompréhensible et inadmissible.

A partir de cette erreur grossière, les joueurs de Freiburg sont apparus, à leurs tours, désormais, totalement perdus. Profitant de ce moment de flottement, l’entrant Chandler a inscrit le but égalisateur, profitant d’un excellent ballon signé Kostic. A noter, le coaching gagnant de Hutter, qui venait de faire rentrer cet attaquant.

Sans doute le match le plus spectaculaire de ce multiplex ! On a retrouvé le Francfort de l’an dernier: un Kostic brillant et un état d’esprit combatif, jusque dans les derniers instants. Ces deux paramètres, ont porté cette formation ce soir. Ce match nul, peut être vu comme une victoire pour cette équipe en difficulté ces derniers temps. Quant à la formation de Freiburg, après cette défaite, elle peut presque dire au-revoir à ses rêves d’Europa League.

Publicités

Suivez nous sur nos réseaux sociaux, Instagram et Twitter, pour être au courant dès qu’un nouvel article est publié, mais également pour nous faire part de vos réactions et instaurer une forme d’interactivité entre nos rédacteurs et vous, les lecteurs.

Retrouvez toute l’actualité de la Bundesliga et du football allemand, en direct, toute la journée, en suivant notre ami Horizon Bundesliga sur Twitter.

Gabriel Moser.

Publicités
Publicités
Publicités

Publié par Gabriel Moser

Rédacteur en chef du site. Passionné du sport en général. J’ai créé ce site pour apporter une information riche, précise et de qualité au monde du sport. N’hésitez pas, si vous voulez me contacter, à m’envoyer un courriel à l’adresse suivante 📥 gabriel.moser1515@gmail.com

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :